Bureau National des Retraités CGT – AFPA

Compte rendu de la réunion du 5 novembre 2015


Présents :

Régine BISTON – Martine CONTESENNE – Michèle DOUVILLE – Frédérique CHOFFE – Etienne ANGOT – Yves AUDOUIN – Yves BECHART – Maurice BUISSON – Jacques COUDSI – Denis PAYER – André PICARD

Excusés :

Christian HOUEL


1) Point de situation (introduction et échanges)

1-1 au niveau international

Les pays en guerre, l’Etat Islamique et tous les massacres engendrés, provoquent l’exode massif des populations et la fuite de millions de réfugiés, en majorité dans les pays limitrophes (Liban, Jordanie, Turquie, …), et en Europe. Celle-ci se montre bien hypocrite et manifeste peu de solidarité face à des situations que l’Occident a souvent générées : que penser du nombre limité de personnes accueillies (ex. la France), des conditions d’accueil inhumaines (ex. Calais), des fermetures de frontières ?

Plusieurs réflexions sont sorties des échanges :

  • La bataille des idées est-elle perdue ? très peu de débat idéologique…
  • Plus de mouvement et de mobilisation pour la paix ?
  • Quel rôle jouent certains Etats (comme la France) vis-à-vis de la Syrie ?
  • Le risque de monter les catégories de réfugiés les unes contre les autres …

1-2 au niveau national

La poursuite de l’austérité et la pression économique sur les classes moyennes et populaires ne se démentent pas : blocage des salaires et des retraites (la moqueuse augmentation de 0,1% de la pension de base pourrait faire rire !), remise en cause de l’âge de départ à la retraite avec l’accord signé sur les caisses complémentaires par 3 syndicats, ponctions accrues sur les impôts locaux …

La prochaine remise en cause du Droit du Travail matérialise la victoire du libéralisme sur la législation sociale où l’Etat ne garantit plus les droits : on est face à une inversion du système hiérarchique des droits, avec des accords locaux en passe de contredire la loi générale (ex. durée du temps de travail, …)

D’ailleurs, on ne parle plus de travail, à la base de toute plus value, mais d’emplois : le B.N.R. suggère de relancer une réflexion sur la notion de métier et ses conséquences en matière de qualification, de contenus de formation et de certification.

Face aux attaques contre la protection sociale (voir ci-dessus), et au moment des 70 ans de la Sécurité Sociale, le B.N.R. a fait les propositions suivantes :

  • La protection sociale étant adossée sur le salaire, il faut des revendications fortes pour l’augmentation des salaires et donc des retraites.
  • Réunir en janvier un groupe de travail Actifs/Retraités CGT-AFPA (sur un jour) pour étudier l’utilité, les objectifs et le contenu d’une session de formation sur les champs de la protection sociale : un C.R. sera fait au BNR de février.
  • Lors de ce B.N.R., nous inviterons Gaëlle Lajoie de la Mutuelle Familiale Centre Auvergne pour faire le point du dossier et relancer une campagne d’adhésions.

Enfin, dans ce contexte général difficile, nous avons pointé une agressivité accrue vis-à-vis de la CGT (en Nord Pas de Calais, à Air France, …) et plus de mépris du patronat vis à vis des syndicats et de leur action.

1-3 au niveau de l’afpa

La situation économique de l’afpa à fin septembre 2015 est catastrophique : le CCE extraordinaire du 27 octobre dernier tire la sonnette d’alarme (voir CR sur le site CGT-AFPA) : « Quelle crédibilité vous reste-t-il quand vous annoncez depuis des mois, des années, que demain, on rase gratis, alors que la descente aux enfers se poursuit : pertes abyssales, fuites des compétences et de l’expertise, dégradation des conditions de travail, délabrement de l’immobilier et des plateaux techniques ? »

Mobilisation faible du personnel afpa dans l’action du 8 octobre dernier.

La transformation de l’afpa en EPIC soulève de nombreuses interrogations, notamment son périmètre d’activités et donc le volume de sa production.

Une Afpa forte, est-ce encore un besoin pour les pouvoirs en place ? Le choix semble fait d’un développement généralisé de la précarité au niveau des emplois.

1-4 au niveau de l’UFR

Denis et Michèle (au bureau de l’UFR) nous ont livré les informations suivantes :

  • A la Commission Exécutive, interventions sur l’écologie et la COP21, et sur la protection sociale solidaire.
  • Pour préparer le Congrès confédéral, un colloque sur la CGT Retraités aura lieu le 10 décembre 2015.
  • Frédérique nous représentera au Conseil National de la FERC les 26 et 27 novembre 2015.

 

2) La syndicalisation et l’activité en région

Nous avons fait un point détaillé et par région, des adhérents retraités CGT-AFPA. 3 régions restent en suspens : Haute Normandie, PACA et Poitou Charente. Plusieurs devront être affinées : Bretagne, Champagne Ardennes, Limousin, Picardie, voire Languedoc Roussillon … Merci aux correspondants de remonter les informations : la liste des correspondants, le nombre d’adhérents et la liste de ceux-ci par région sont joints au message d’envoi du compte rendu. Cette dernière liste, une fois complétée, servira de base unique pour informer les retraités CGT, au niveau national comme régional.

Le B.N.R. a décidé, en février 2015, de s’appuyer sur un réseau de correspondants, pour couvrir les territoires et assurer un lien plus étroit avec les retraités CGT. Voici un rappel des missions qui leur sont confiées :

  • Animer la section régionale des retraités CGT-AFPA (réunions, événements, …) et suivre la syndicalisation des retraités sur la région,
  • Participer si possible aux Comités Régionaux avec les actifs (cf statuts),
  • Assurer la diffusion des informations aux adhérents (CR, tracts, Afpaienne, …).

Il est important que chaque Comité Régional CGT signale au correspondant retraités de sa région, les camarades partant en retraite fin 2015 et en 2016.

Plusieurs rencontres régionales des retraités sont planifiées :

  • 1er décembre 2015 : réunion Auvergne et Rhône Alpes à Vénissieux
  • 14 janvier 2016 : constitution de la section retraités Nord Pas de Calais
  • Date à définir pour Bourgogne/Franche Comté

Merci aux correspondants de faire un petit résumé de la rencontre …

Denis fera un bilan des dépenses 2015 lors du prochain B.N.R.

 

3) L’afpaienne

La diffusion du N°2 de « L’afpaienne » a été effectuée lors du B.N.R.

Pour actualiser le chapitre « retraités » du site internet CGT-AFPA, et l’enrichir de nos comptes rendus et publications, nous avons besoin de joindre Marc NORMAND.

 

4) Communications et sollicitations du Syndicat National

Frédéric RACINNE : en relation avec l’action du 5 décembre prochain, participer à une démarche en direction des précaires et chômeurs, pour identifier les besoins de formation et les rassembler (voir doc. dans les messages envoyés).

Jean Claude LABRANCHE et Marie Christine CARION : en 2016, seront célébrés les 70 ans de l’AFPA. Un colloque, présidé par le Secrétaire Général de la CGT, est envisagé à la Confédération le 16 novembre 2016, où nous sommes sollicités pour enrichir la possible réalisation de 4 tables rondes (introduction + tribunes) sur :

  • La reconstruction de 1946 à 1968
  • La révolution de 1968 à 1981 (notamment la loi de 1971)
  • La désillusion de 1981 à 2003 (introduction : Yves BECHART)
  • La marchandisation de 2003 à 2016 (introduction : Jacques COUDSI)

Catherine RIBOT et Christian FILLOT nous demandent de participer au tri des archives CGT-AFPA, lors du déménagement du Siège : quels critères privilégier ? Quoi, comment et où sauvegarder ? …

 

5) Calendrier prévisionnel

18 février 2016 : BNR au Siège (penser à inviter Gaëlle Lajoie)

  • Groupe de travail sur la protection sociale
  • Bilan 2015 de la trésorerie
  • L’activité syndicale retraités en région
  • Préparation de l’afpaienne et du BNR en région

10 mars 2016 : secrétariat de rédaction de l’afpaienne n°3

1er et 2 juin 2016 : BNR en région

 

Amitiés syndicalistes

 

Le 12 novembre 2015

Maurice BUISSON

 

Pièces jointes expédiées aux présents :

  • La liste modifiée des syndiqués par région à valider et amender si nécessaire
  • Le nombre estimé de syndiqués par région et les correspondants régionaux retraités