Bravo ! Un 8 mars 2020 historique !

Rosie

Ce 8 mars, nous étions plus de 150000 dans toute la France. C’est la première fois que nous sommes aussi nombreuses et nombreux un 8 mars. Nous étions 60000 personnes à Paris, 20000 à Toulouse, 10000 à Lyon, 3000 à Rennes, 4000 à Montpellier, 2500 à Grenoble, 3000 à Bordeaux, 2000 à Marseille, 1200 à Nantes, 1000 à Nice et à Lille… à défiler dans des marches des grandes gagnantes.

Le message est clair : face à la violence des César de la honte et du 49-3, face aux violences policières “On se lève, on se casse et on fait grève”. Il va falloir cesser les violences contre les femmes.

Il va falloir compter avec les femmes. Il va falloir retirer cette réforme des retraites sexiste. Il va falloir prendre enfin des mesures contre les violences sexistes et sexuelles. Il va falloir garantir l’égalité de salaire et un vrai partage des tâches. Nous ne nous arrêterons pas là.

Nous nous donnons rendez-vous le 31 mars et poursuivrons notre mobilisation féministe contre la réforme des retraites. Nous serons aussi aux rendez-vous de la Marche Mondiale des Femmes, mobilisées et déterminées contre les violences faites aux femmes en novembre 2020.

D’ores et déjà, nous préparons la grande grève féministe du 8 mars 2021 !

Cliquez ici pour retrouver le communiqué de presse de la CGT

Covid-19 : lettre à la DG de l’AFPA
Commission Nationale d’Examen et de Suivi (CNES) du 2 mars