Communiqué des organisations syndicales CGT, CFDT, FO, SUD et CFTC de l’AFPA à l’attention des salariés

Intersyndicale

NON aux fermetures !
NON aux licenciements !


Un contexte complexe et trouble

Ce 18 octobre, à la même heure, sont convoqués un Conseil d’Administration (CA) et un Comité Central d’Entreprise (CCE) où sera remis un PROJET DE RÉORGANISATION DE L’AFPA.

Les organisations syndicales CGT, CFDT, FO, SUD et CFTC ont bien compris que des négociations devraient s’ouvrir dès novembre, portant sur les mesures sociales d’accompagnement. La direction générale a déjà décrit ce plan comme étant « un choc à venir pour les salariés ».

Après les orientations stratégiques adoptées par le Conseil d’Administration du 3 avril 2018, l’heure est aux annonces des premières mesures.

La directrice générale de l’AFPA avait alors évoqué l’étape suivante : un travail de préparation d’un plan d’actions, avec les ministères, potentiellement en lien avec l’élaboration du Contrat d’Objectifs et de Performance (COP).

Entre plan d’entreprise, plan d’actions, contrat d’objectifs et de performance, plan stratégique, il y a de quoi s’y perdre !

Aujourd’hui, la direction générale prétend nous expliquer COMMENT sans que l’on sache POUR QUOI FAIRE ? Elle veut nous imposer une réduction violente de nos moyens sans que l’on connaisse les objectifs ! La charrue avant les bœufs !


Un remède inadapté à la maladie chronique de l’AFPA

Depuis toujours, les organisations syndicales CGT, CFDT, FO, SUD et CFTC de l’AFPA demandent un développement des activités de l’AFPA. En lieu et place, ce sont toujours les mêmes remèdes prescrits : la diminution des effectifs, le gel des salaires, les restrictions en matière d’œuvre et petit outillage (MOPO), la réduction des charges tous azimuts, sauf les charges financières et les impôts qui explosent.
Tout cela provoque la diminution de notre production, la précarisation des emplois, des conditions de travail très dégradées, une qualité de prestation intenable face à la pénurie et l’insatisfaction de stagiaires.

Pour réaliser nos missions de service public, les organisations syndicales CGT, CFDT, FO, SUD et CFTC de l’AFPA disent clairement :

  • NON aux fermetures de formation
  • OUI au développement de l’activité
  • NON aux fermetures de centres
  • OUI au maintien du maillage territorial
  • NON aux suppressions drastiques d’emplois
  • OUI aux emplois pérennes
  • NON aux licenciements
  • OUI au développement de l’AFPA

Elles appellent les différents acteurs à se coordonner et à mobiliser des programmes d’activités fléchés sur l’agence AFPA. Elles demandent aussi que les prestations ainsi assurées soient justement rémunérées pour pouvoir mobiliser tous les moyens nécessaires à la réussite de nos usagers.

Développer l’AFPA est un devoir d’État !

Montreuil, le 17 octobre 2018


Communiqué de presse CGT du 17 octobre 2018
Halte au mépris et à la casse !!!