PRÉPA COMPÉTENCES

CRE EXTRAORDINAIRE

du 13 juin 2018

Généralités

PRÉPA COMPÉTENCES sera déployée en partenariat avec POLE EMPLOI suite au plan 500 000 et au constat de n’avoir pu proposer une formation qualifiante à 100 000 personnes sur 452 000 reçues car elles étaient trop éloignées de cet objectif.

L’AFPA et POLE EMPLOI vont donc répondre à ses missions de service public.

L’AFPA se positionne comme prestataire associé de tous les CEP (DE et salariés), dans le cadre des futurs appels à projets de France Compétences.

De ce fait, nous ne sommes donc pas en concurrence avec d’autres organismes.

IMPORTANT

PRÉPA COMPÉTENCES donne obligatoirement accès à une qualification, y compris dans une autre région, ce qui donne espoir de pouvoir abonder à nouveau nos formations qualifiantes.

Nous allons recevoir toutes les personnes adressées par POLE EMPLOI. Dans cette prestation associée, il s’agit trouver « une solution pour chacun » dans l’accompagnement, que ce soit pour une entrée en formation ou vers l’emploi.

A l’inverse, si des jeunes de Missions Locales ou des candidats que nous recevrons dans nos journées d’infos sont intéressés, il faudra les diriger vers POLE EMPLOI pour qu’ils intègrent cette mesure.

Dans le parcours de certains, des visites de nos plateaux techniques seront organisées mais aussi ceux d’autres organismes de formation dans le but d’établir plusieurs devis de formation possibles. C’est POLE EMPLOI qui validera au final le parcours d’orientation individualisé.

Ce sera une manière pour l’AFPA de faire reconnaître ses valeurs sur cet accompagnement/orientation et ses capacités d’adresser des stagiaires en formation auprès d’autres organismes de formation ou CFA. Ce sera très positif pour l’AFPA.

  • Dans la phase 1 de 4 jours l’atelier 1 sera obligatoire
  • Dans la phase 4 de 4 jours l’atelier 6 sera obligatoire
  • Par contre dans les phases 2 et 3, les ateliers 2, 3, 4 et 5 seront adaptés au choix du parcours

Ce sera une durée de prestation comprise entre 5 et 33 jours, avec une moyenne de 22 jours par bénéficiaire, en période continue ou discontinue. La limite du parcours étant la durée de la convention. Pour 2018 : du 18 juin au 31 mars 2019.

Ce plan va démarrer dès ce mois, ce qui permettra à notre région de compenser la perte des AIF de POLE EMPLOI ainsi que la perte des appels d’offres du CONSEIL RÉGIONAL et ainsi redresser notre activité.

Productivité et charges de travail

ChronoQuestion CGT : PRÉPA COMPÉTENCES, l’appel à projet 100 % inclusion, le PIC formation, formation pour les RSA, etc., comment l’AFPA va répondre à cette multitude de nouvelles commandes ?

Cela va être un moment difficile le temps de monter en compétences ! PRÉPA COMPÉTENCES concerne 30 000 prescriptions à réaliser nationalement en 2018 puis 70 000 en 2019. Nous devrons également répondre aux autres marchés. Il y a un glissement important de l’AFPA sur toutes les actions préalables à la qualification.


Financement

Question CGT : des financements complémentaires sont-ils prévus ? Et si oui, par qui ?

L’enveloppe nationale de cette mesure est de 40 Millions d’€ pour l’AFPA, avec une vérification à l’euro engagé à hauteur du nombre de Jour par homme.
Le versement se fera à l’année sur la ligne MNSP mais des avances pourront être versées en début d’action.


Encadrement des formations

Question CGT : l’État ne veut pas revenir à la situation du plan 500 000 qui a été réalisé avec un nombre important de CDD. Ce qui a diminué d’autant la marge de bénéfice de l’AFPA. Ce dernier prévoit que la commande PRÉPA COMPÉTENCES concerne que des CDI dans son déploiement, et ceux sans activité prioritairement. Que se passera-t-il en cas d’agents non volontaires ?

En effet, il n’y aura pas de CDD embauchés alors que beaucoup de nos formateurs sont sans activité.

Des lettres de mission seront établies pour un an. Dans le cas d’une activité qualifiante réactivée entre temps, les formateurs auront la possibilité de reprendre leur métier initial. Un plan de formation est prévu qui aura la durée nécessaire pour mettre les formateurs en situation de réussite (6 mois s’il le faut).

Important

La DR annonce que les formateurs sans activité ne pourront pas refuser d’être positionnés sur cette action. D’après elle, ils ont les compétences nécessaires pour encadrer les ateliers qui sont proposés. Ils les utilisent au quotidien avec leurs stagiaires qualifiants. Ils savent faire.

Pour la CGT, certains formateurs sont très loin de profil « pré » car ils ont été embauchés avec 5 ans d’expérience pour encadrer une formation qualifiante. S’ils ne sont pas volontaires, la DR aura du mal à leur faire partager ses attentes. Il serait préférable qu’elle s’appuie sur ceux volontaires au projet et pour les autres, leur permettre de rebondir sur des missions où ils se sentent plus à l’aise comme la VAE, les études, les formations en FOAD, etc.

Question CGT : Nous lisons aussi que l’AFPA compte sur la filiale « Accès à l’emploi » et AFPA transition pour réaliser les phases 1 et 6. Combien de salariés sont concernés pour RHÔNE-ALPES en correspondance aux 16 % annoncés nationalement dans le dossier ?

En effet, certains salariés d’accès à l’emploi seront détachés à plein temps sur cette action. Durant cette période, ils ne seront plus rattachés à cette filiale afin que l’AFPA ne soit pas attaquée pour concurrence déloyale. Pour l’instant, le nombre d’agents n’est pas arrêté.


Suivi de la production

Question CGT : Comment seront prises en compte les activités réalisées par les différents ateliers ? Nos logiciels actuels permettront-ils d’assurer le suivi, la vérification, le bilan et rendu-compte ?

Les bénéficiaires viendront en semaine pleine de 4 jours, le 5ème étant réservé aux équipes pour la préparation et les bilans pédagogiques.

En 8 semaines la montée en puissance de la mesure aura atteint son maximum. Il y aura des entrées tous les lundis ou tous les 15 jours ou toutes les 3 semaines selon le nombre d’agents par équipe dans les centres

POLE EMPLOI se servira du logiciel PREST’APPLI pour prescrire dans PRÉPA COMPÉTENCES. L’AFPA travaille à un nouveau logiciel adapté à la production par demi-journée. Il sera prêt en septembre et en attendant les administratifs feront des suivis sous SIRIUS en attendant un SI qui devrait être livré en septembre.


Les centres concernés

POLE EMPLOI a 5 indicateurs pour définir les bassins d’emploi concernés par la mesure. Le centre de Bourg-en-Bresse n’est pas dans le processus car POLE EMPLOI considère que c’est un bassin d’emploi dynamique où il y a -4 % de chômeurs fragilisés ! Pour le Teil et Romans, il est fait référence à un autre indicateur que la DR ne connaît pas !

La position actuelle de POLE EMPLOI sur ces bassins risque d’évoluer sur 2019. La DR pense que, dans l’avenir, la mesure sera ouverte à tous les centres.


Charges de travail

Question CGT : quelles charges supplémentaires pour les AT et d’une manière plus globale pour les administratifs ?

Les Assistantes Techniques devront saisir les réservations, les PIEF et les attestations en cours d’action, quant aux scans, ils pourront être réalisés plus tard. Ceci dans l’attente du SI qui permettra réservation-fiche de présence-attestation d’atelier.


Formation des équipes

Questions CGT : quand pourra avoir lieu le plan de perfectionnement des équipes alors que les vendredis matins sont consacrés à la préparation des ateliers de la semaine suivante ?

Un plan de perfectionnement est établi et commence dès lundi prochain. Il s’étalera jusqu’à septembre. L’AFPA mettra tous les outils à sa disposition pour bien accompagner ces changements d’emploi. Une partie de ces formations pourront se faire par WEBINAR pour 7h30 et 14h à distance.

Pour la CGT, identifier les compétences transverses est un métier et relèvent du métier Conseil en Insertion Professionnelle (CIP), nous demandons que l’atteinte au minimum du titre soit un engagement de l’AFPA.

En effet, le 1er CCP CIP sera ouvert pour les formateurs.


Qualification et prise de poste

Question CGT : il y a-t-il eu ouverture de postes et appel à compétences sur les qualifications Manageur de l’Accompagnement des Parcours ; référent de Parcours et intervenants dans les centres ?

Non, il n’y en a pas, les personnes ont été désignées pour les postes de manageurs et le coordinateur régional. Tout n’est pas arrêté pour les collectifs d’intervenants locaux car cela dépend des effectifs libres dans les centres.

Il y aura-t-il des liens de hiérarchies ? Et si oui lesquels ?

Il n’y a pas de lien de hiérarchie et les MF qui sont désignés sur MAP Management de l’accompagnement des parcours ne le seront pas à temps plein et continueront à encadrer leurs équipes.


Lettre de mission des équipes

Questions CGT : pour quelle durée seront les lettres de missions ? A quelle périodicité les lettres seront-elles renouvelées ? Les agents administratifs et service pourront-ils se positionner sur ces nouvelles missions ? Quelle suite sera donnée aux lettres de mission si la mesure perdure ?

Les lettres de mission sont annuelles et pourront être rompues pour reprendre une activité de formateur qualifiant.

Si la mesure perdure, alors la DR pense qu’il faudra régulariser les situations et créer ces postes par la signature d’un nouveau contrat de travail prenant en compte les compétences mises en œuvre par les agents.

Tout agent intéressé pour participer à cette mesure pourra le faire, ce n’est pas réservé qu’aux formateurs.


FINANCEMENT et assurances des STAGIAIRES

Question CGT : Ces bénéficiaires seront-ils financés pendant la formation ?

Non. Ce sont des demandeurs d’emploi couverts par POLE EMPLOI.


DEVENIR des formations qualifiantes

Réflexion CGT : la ministre du travail, Mme PENICAUD, reproche à l’AFPA que nos formations ne relèvent pas du public cible et elle a parlé, entre autres, des niveaux 3. La CGT constate que les créations de centre de formation et de CFA d’entreprises se multiplient de mois en mois. Il y a de forts risques que les formations qualifiantes de premier niveau d’employabilité (4 et 5) intéressent ces centres de formation pour fournir le CQP adapté à leurs besoins propres dans une vision à court terme.

La DR fait la même analyse sur le nombre important d’entreprises qui créent leur propre centre de formation.

Que deviendront les formations qualifiantes de l’AFPA dans ces conditions ?

La DR pense que PRÉPA COMPÉTENCES aura le mérite de relancer nos formations qualifiantes…

CONTACTS CGT

Représentante Syndicale
au CRE  :

Mylène CHARRE

Les élus CGT au CRE :

Lionel SORLIN
Carmela BAFFIERA

Déléguée Syndicale Régionale :

Valérie STEFANINI

Les salariés AFPA du Puy-en-Velay abandonnés
CRE Rhône-Alpes mai 2018