CSEE d’octobre : Principales informations retenues

 – Approbation du PV de septembre à l’unanimité des votants

 Focus sur Cherbourg :

Réponse avec AFPI pour la soudure sur un appel d’offre d’un an, mais en concurrence avec d’autres organismes. Dès que le « pôle d’excellence de soudure » est construit, cette formation soudure, en direction des demandeurs d’emploi sera faite au sein du pôle. La CGT était contre la construction de ce pôle qui fragilise encore plus l’AFPA.
En décembre présentation exhaustive des formations retenues, si tous les appels d’offre sont validés.
Beaucoup d’entreprises cherchent de la main d’œuvre : mise en place d’un dispositif de captation en terme d’embauche pour les stagiaires. Ce dispositif s’appelle 20 000 compétences. C’est une plateforme qui mettra en relation les stagiaires ou anciens stagiaires, et si cette mise en relation est infructueuse, RDV avec les commerciaux pour examiner d’autres pistes comme l’alternance, par exemple.
L’AFPA devient Prescripteur pour les structures d’insertion (IAE). Le décret est paru. Cette annonce est bien reçue par les structures.

PCRA :

2 cas de COVID, dont un cas suspect à Caen. La personne a été testée négative.
– Sur Rouen : 1 personne testée positive, avec un arrêt d’une semaine puis en télétravail depuis, par prudence.
– Les conditions de travail en cuisine n’ont pas été allégées partout en même temps.
– Les masques à l’extérieur sont toujours fortement conseillés, même si le protocole est toujours en vigueur.
– Les flèches de circulation montrent que nous restons vigilants.
– Certains départements sont repassés dans le rouge d’où la raison de rester vigilants.

Les locaux :

Alençon : La personne qui est en charge des travaux mais qui n’est arrivée à l’AFPA qu’en juin dernier, vient de découvrir de gros problèmes pour le chauffage… C’est d’abord un problème de fuite à régler. La fuite n’est toujours pas localisée. Non la première l’a été, mais c’est une autre fuite !!!! Des devis ont été lancés auprès d’entreprises pour sonder et repérer ces fuites … Il faut compter entre 1200 et 1800 euros de sondage, avant de pouvoir intervenir. Au plus tard cela se fera le 3 novembre. Le réseau est à refaire, Ça on le savait… Dans le cadre du plan de relance, avec le chauffage urbain (le chauffage d’Alençon sera raccordé au réseau urbain), il y a eu un AO lancé car gros travaux… Mais avec les délais des AO et les calendriers des entreprises, ces travaux ne pouvaient avoir lieu qu’après la chauffe de cet hiver.
En attendant les travaux seront pris sur le budget de fonctionnement. La DR s’occupe des fuites qui empêchent l’alimentation du bâtiment ITS au moins pendant la période de chauffe, mais en cours d’hiver, d’autres fuites risquent d’apparaître et elles seront réparées, dès qu’identifiées.

Le DRHN a accordé à notre instance une heure, car il avait en charge une autre région.

Les membres du CSE en profitent pour lui demander pourquoi la région n’a pas de DRH Régional depuis 10 mois, et qu’aucun remplacement n’a encore été prévu. Les salariés Normands s’en plaignent.
Le DRH National demande aux élus quelles propositions pourraient-ils lui faire… Le monde à l’envers… Le DRHN se pose la question de l’opportunité de ce remplacement…Tout va bien en Normandie, dormez tranquille braves gens…

Télétravail :

Comité de suivi au niveau national le 26 octobre. Pour la Normandie 51 demandes validées.

Question : Si le télétravail régulier est refusé, et que le salarié fait une demande de télétravail ponctuel qui est accepté, est-ce que cela ne fait pas disparaître le refus dans le système ?

Pour la DR tout va bien, personne n’est exclue du dispositif. Il faut être souple et donner le temps aux équipes de construire une nouvelle forme de travail. Il faut tenir compte des contraintes internes et externes. Pour les demandes de télétravail régulier refusée, la DR dit qu’il est donc possible de faire du télétravail occasionnel et qu’avec cette possibilité il sera vu si cela peut être élargi au télétravail régulier, construire ce nouveau mode de travail ensemble.
Les modalités pour percevoir l’indemnité concernant l’installation chez soi du « télétravail » n’ont pas fait l’objet de diffusion sur l’ensemble des centres. La DR s’engage à ce que cette note soit diffusée. (150 euros maxi sur Concur avec facture).
La différence d’interprétation de l’accord est actée du côté de la direction !

Pour les salaires : 

Le DRHN attend le retour des tutelles. Certaines enveloppes sont dans l’accord et d’autres non. Mais sans accord de Bercy, aucune possibilité de faire signer l’accord. (A date la direction ne peut pas déterminer les enveloppes régionales qui seront faibles sans que l’accord NAO soit signé et approuvé par les tutelles).

Question sur la rémunération des jeunes :                                                      (de moins 30 ans Prépa-Compétences- 16/18 …)

Tout est en cours, la vérification est faite dans chaque centre. Il y a eu un appui du national, parce que La région n’est pas la seule à avoir eu des difficultés de régularisation sur le système d’information.

Sur le CSSCT extraordinaire du 06 octobre, focus COVID : 

A cette date, pas de cas (voir chapitre PCRA, 2 cas). Voir si on continue un point mensuel, vu qu’on aborde aussi le sujet en CSE E. Evidement à tout moment un CSSCT extraordinaire peut être déclenché rapidement.

Cession de la parcelle de Cherbourg : 

Le 11 Octobre rencontre avec le maire de Cherbourg et échange avec la collectivité qui aurait pu être intéressée. La DR va faire une évaluation de cette parcelle. Une aide à la maîtrise d’ouvrage est faite pour la parcelle (AMO).

Projet montage formation restauration : 

La restauration n’est pas transférée dans le projet d’externalisation de la restauration. Il y a un autre projet qui se construit avec des partenaires mais s’il est abouti il se fera sur le site d’Equerdreuville, la direction ne voulant pas en dire davantage.

La DR a reçu un nouveau livret d’accueil cet été : 

Il pourra être complété par des particularités régionales et/ou par centre. Des films pourraient aussi servir à présenter les centres et l’AFPA sur les réseaux sociaux. Ce livret va être rattaché à la démarche qualité et un groupe de travail va être mis en place pour compléter ce livret. Annuaire référent et annuaire des salariés CDD et CDI vont aussi être présentés en même temps. Les membres font remarquer qu’i faut aussi penser à mettre à jour ces documents et comment. Ils demandent également à ce que ce livret soit distribué à l’ensemble des salariés, car les accords ont évolué, et n’ont donc pas toujours les informations adéquates. Ce livret sera dématérialisé et aussi sera présenté papier. Problème outlook. La Région n’a pas la main. Des choses se font automatiquement, d’autres pas. Certaines personnes y figurent encore, alors qu’elles ne sont plus là depuis 3 ans.

Action de communication pôle relation clients : (les cibles : institutionnelles branches, individus partenaires)

Les étapes de sourcing (affichage de l’offre de formation, la communication et la promo de l’offre, la prise en charge des candidatures dans les systèmes d’info AFPA), les projets en cours.
L’annuaire régional : on a un problème technique. Il faut construire une articulation avec les centres. Les assistantes de direction ont eu connaissance du projet. Cette mise à jour commencera courant novembre.

Récupération des heures supplémentaires :

Fiche de récupération envoyée aux élu·es. Ne pas hésiter à informer au plus tôt et si possible avant, vos N+1 de ces heures supplémentaires et demander cette fiche de récupération. (Le code du travail dit que pour avoir des heures sup l’employeur doit vous le demander, or, dans certaines situations cela est impossible : clients, entreprises, temps de trajets allongés …).

Le recours au médiateur : la DR dit que le nombre n’explose pas. On a une évolution entre 2019 (7 saisies) et 2020 (24 saisies). Pour les stagiaires, 24 recours sur 5100 stagiaires en formation longue sur la Normandie par rapport aux autres régions, ce n’est pas extraordinaire.

La fermeture estivale des centres en 2023 

Elle se fera du 07 août au 18 août 2023. Pour bénéficier des jours de congés de fractionnement, attention ! le 15 août est décompté des 10 jours consécutifs pour pouvoir y prétendre, comme en 2022.

Bilan social : 

La DR minimise et relativise le taux d’absentéisme et fait encore une comparaison avec les autres régions, en disant que la région est un peu au-dessus du taux national et encore, pas sur tous les motifs d’absence… Les rémunérations en Normandie sont les plus basses de France dans certaines catégories professionnelles. Les élus lisent une motion (en annexe) qui se traduira par un avis négatif sur le bilan social.
CDI, CDD et intérimaires, augmentation des CDD par rapport au mois d’août. Evidemment le mois d’août n’est pas un mois complet. Certaines personnes sont encore dans les effectifs alors qu’elles ne sont plus là. Pas de commentaire particulier, sinon toujours et encore de la précarité, alors que les droits aux allocations chômages vont être défavorables aux demandeurs d’emploi.
La manager du Havre vient d’être prolongée jusqu’au 4 décembre. Un remplacement va être demandé.

Les locaux syndicaux : 

Pour Le Havre : le pavillon, le retour, mais il faut prévoir des travaux. Les travaux pourraient être fait d’ici la fin de l’année. Le bureau du formateur maçon serait transféré ailleurs. Pour rappel les locaux serviront aussi aux RP.
Les locaux sur Caen vont être réorganisés. Il faut toujours attendre le déménagement de l’ADAPT. La connexion internet est vraiment déplorable dans la salle CSE E.

Questions diverses :

Pour le chauffage, il y en a à Caen, mais pas au Havre, par exemple… Chacun en déduira ce qu’il veut.
La DR en profite pour évoquer les importantes dépenses énergétiques en chauffage dans les centres, et demande à l’ensemble des salariés d’être vigilants, consciencieux, comme chez eux, pour ne pas gaspiller en surchauffant.
Un élu CGT lui répond qu’à la différence d’avec chez eux, c’est que les salariés changent les fenêtres, isolent mieux, pour justement réduire les dépenses énergétiques, ce qui n’est pas facile avec les bâtiments vétustes de l’AFPA.

La séance se conclut là-dessus…

Pour de plus amples infos vous pouvez toujours contacter Sylvain BOLOCH, Nadège DAOUDAL et Patricia DOCAIGNE qui étaient présent·es à cette réunion.

Lumière sur quelques points du CSE E Normandie du 18 novembre 2021
Déclaration CGT au CSEE NORMANDIE (novembre 2021)