LES POINTS IMPORTANTS selon la CGT

Des absents, notamment pour raison de service, un seul pour congés. La personne élue qui œuvre pour la restauration n’a pas pu se faire remplacer car la personne habituellement intervenante est en période de carence…

Trop souvent les personnes qui sont absentes n’ont pas la possibilité de se faire remplacer facilement. Des faits trop récurrents.

La DR ne met toujours pas son masque en réunion.

Le DRH régional est toujours en arrêt maladie. Le DRH National est présent en visio le matin uniquement.

Revue RH 2021, …. Nombre de promotions, nombre d’augmentations individuelles, nombre de primes…

DéclarationCGT au CSEE de décembre 2021 : 

« La CGT n’a pas signé l’accord NAO, car elle a estimé que cet accord était source d’iniquité entre les salarié·es et ne répondait pas à ses valeurs.

     La CGT ne fera pas de service après-vente comme certaines organisations syndicales signataires, car elle a à cœur de défendre tous les salarié·es, tous les exclu·es de cet accord :  les CDD, les intérimaires, les nouveaux embauché·es, les apprenti·es, « les chanceux » qui ont eu une promotion.

Notre direction serait-elle la copie conforme d’un gouvernement qui flatte par le discours les salariés, les précaires qui font fonctionner la boutique, mais qui dans les faits les méprise en ne leur accordant pas un minimum de reconnaissance qui aurait pu se traduire par de la monnaie sonnante et trébuchante.

Pourtant la direction générale a bien mis en avant lors du CSE C de décembre les bons résultats économiques de l’AFPA pour l’année 2021, et ceux-ci réalisés grâce à toutes et tous.

Comment expliquer aux salarié·es, que pour un emploi de valeur égale, ils ne vont pas avoir le même salaire ?

Les cas par cas examinés par la direction, traduiront-ils la bonne volonté d’une direction régionale de vouloir réparer l’inégalité entre ses salariés, ou ne feront-ils qu’aggraver ces inégalités car traités à la « tête du client » ?

La CGT demande, comme tous les salarié·es exclus de cette augmentation, que la direction réponde en toute transparence à ces interrogations. »

Le DRH National confirme que les CDD avec interruption entre 2020 2021 auront bien l’augmentation.

Question de la CGT :

Trouvez-vous normal qu’une AF qui vient d’être embauchée en CDD ou en CDI et qui travaille à valeur égale comme ses collègues ne perçoive pas la même rémunération ?

Le DRH National botte en touche, en remarquant qu’il ne comprend pas pourquoi une question relative à un accord national vient en région. Il aimerait qu’on se respecte. Le RH National fait des généralités. Il est très agacé par notre déclaration et il confirme que dans l’enveloppe il y en avait plusieurs dont l’enveloppe pour des promotions ou l’enveloppe pour l’égalité femme homme.

Depuis jeudi dernier, les managers font leur retour pour les personnes qui bénéficieront d’une prime ou autre et pour les personnes qui n’auraient rien. Nous aurons les répartitions en janvier.

Rapport d’enquête des AF (de la CSSCT) :

Charge d’activité des AF (20 pages) sur modèle préconisé par l’ANACT.

Conclusion : risques sur intensité (multiples saisies) et polyvalence du travail, conflit de valeur, autonomie et rapports sociaux dégradés = désengagement du volontariat et relation entre personnel dégradé. Cette enquête recoupe les conclusions de l’enquête nationale menée sur plusieurs métiers.

La direction nous promet pour 2022 une évolution de logiciel qui devrait simplifier le travail des AF. Le système informatique est toujours défaillant en 2021.

Nouvelles contraintes imposées par les réponses aux appels d’offres faites avec d’autres organismes de formation : le centre mandataire doit tout gérer pour les autres. Une cellule spéciale de 4 personnes est créée en Normandie pour gérer les cotraitants pour décongestionner les équipes en place.

La DR dit qu’il faut « regarder » le déploiement des compétences des AF. Il faut des échanges individuels lors des entretiens individuels pour accompagner les AF. Les assistantes de direction peuvent faire une contribution aux missions des AF, en concertation avec l’ensemble des équipes, mais reste d’abord relai RH. Des chargées d’accueil peuvent aussi mener partiellement des activités d’AF

Repérage de la DR d’une AF qui peut dès 2022 passer en classe 9 et plusieurs pourraient elles aussi passer en classe 9 dans les prochains mois.

Tous les postes prévus dans PSE et pourvus, ceux modifiés, etc….. :

La commission CNES est assez lointaine. Point déjà reporté du mois de novembre. Puisqu’une page normande existe sur ce sujet, pourquoi ne pas nous la communiquer ? Ce point sera déjà présenté en CSE C puis décliné en région. Point reporté en février.

Suivi de l’accord télétravail :

La DR dit : encore en cheminement mais aucune extraction de faite et aucune difficulté majeure. Les factures payées par les salariés en 2021 qui étaient en télétravail occasionnel et qui passeraient en télétravail régulier en 2022, seraient remboursées en 2022.

Suivi PCRA :

4 cas de salariés avérés en Normandie dont 3 à Rouen et 1 au Havre. 21 cas avérés chez les bénéficiaires dont 3 à Caen/Ifs, 1 à Coutances, 10 à Rouen, 10 au Havre 1 à Evreux.  Limiter les réunions et les moments de convivialité. Garder les distances et les masques. En cas de symptômes et de test positif il faut s’isoler. (Cependant si vous avez la grippe, la gastro, des maladies très contagieuses et qui peuvent être également très graves, vous pouvez venir travailler…) Si besoin demander à vos hiérarchiques la nouvelle fiche sanitaire.

CDI, CDD et intérim au 30.11 et recrutement CDI :

On ne peut pas remplacer sur un établissement qui ferme. Mais pour un ATA, si le contrat s’arrête le 24, le contrat peut être reconduit. Ce n’est pas pareil.

La DR affirme que toutes les personnes concernées par une fin de contrat en décembre sont informées de leur renouvellement ou pas.

Beaucoup de contrats d’apprentissage en relation avec le point 8 : 17 Contrats d’apprentissage et 2 contrats de pro.  11 salariés ont suivi la formation de tuteur et maître d’apprentissage. 5 personnes doivent encore suivre la formation. A la fin de leur formation, les alternants, s’il y a des opportunités, pourront postuler à des CDI. Certains tuteurs peuvent avoir 2 alternants.

La CGT regrette que ces salariés apprentis soient opérationnels assez rapidement (contrat jusqu’à 30 ans) et du coup, assez mal payés, puisque 3 semaines dans le service avec 1 semaine en formation en moyenne.

L’agent d’entretien sur SER n’est pas remplacé et la DR répond qu’elle n’a pas à nous donner d’explication. Le jeune apprenti n’est pas autonome sur ce poste. Quel encadrement ? Le poste d’intendant de site ne sera pleinement occupé qu’en janvier.

Liste exhaustive de l’AO… :

Le tout en Janvier. Dans les groupements on a les OF qui viennent chez nous avec leurs outils, soit on fait la formation chacun chez soi. C’est la cotraitance. Mais il y a encore des modifications, même sur des lots que l’afpa a remporté. Mais pas d’autres refus. Sur le site du CARIF OREF, seul le mandataire apparait, donc pas l’afpa dans certains cas, alors qu’on fait aussi la formation. Rencontre avec le Carif Oref pour voir comment rendre lisible les entrées en formations à l’afpa.

Promo 16/18 … :

on entre sur une évaluation nationale sur ce dispositif. La Normandie sera auditée. 1928 places, mais seulement 527 inscrits. Bon taux de présence, malgré le peu de participants.

68% sont des hommes seulement 32% de femmes – 58% 16 ans, 42 % 17 ans. 99% des prescriptions sont émises par les missions locales.  85% des jeunes sortis ont trouvé des solutions dans les 6 mois.

Pour la Normandie de janvier à juin 2022, 560 parcours proposés. La ventilation par territoire n’est pas encore finalisée, avec des entrées toutes les semaines ou au plus tous les quinze jours. Dernière cohorte 25 juillet, avec sortie progressive au 31 novembre 2022.

Certification, qui fait quoi ?… :

Tous les centres ont eu une information. Les formateurs sont présents pour que le responsable de session puisse faire intervenir le formateur pour réparer techniquement une panne.

Constitution des groupes ad’hoc :

Groupe d’Alençon constitué, groupe de Caen constitué, réunion prévue le 20.01 avec 8 participants. Cherbourg 3 volontaires, Coutances 02.11, 3 réunions avec 8 volontaires. Evreux pas de volontaires, mais 2 RP. Le havre 3 volontaires. Rouen avec 8 volontaires et 2 réunions.

Collectifs métiers, toujours actifs mais pas réunis.

Budget matière d’œuvre et petit outillage (MOPO)… :

Chaque formateur avait un budget et au fur et à mesure les formateurs savaient combien ils pouvaient dépenser, renouveler le petit matériel. Actuellement aucune visibilité.

DR : Les formateurs qui sont des cadres doivent effectivement avoir une visibilité, mais aussi une visibilité des amortissements. Doit-on avoir un prévisionnel ou doit-on voir les besoins réels ? Cela renvoie à un dialogue de gestion. D’autant que certains matériaux, matière première, ont beaucoup augmenté. Tous les managers ont participé à l’élaboration du CA des dispositifs, donc y compris de la matière d’œuvre.

Question : économie d’énergie. Comment s’autodiscipliner ?

Restauration Cherbourg :

Etude quasiment close. En principe démarrage du projet en 2023. La cession de terrain de Cherbourg entre aussi dans l’étude avec le service patrimoine.

Frais de déplacement quotidien :

le document doit être rempli si changement de coordonnées. Si interruption du versement de ces frais prendre contact avec la correspondante du service RH de son centre.

Calendrier prévisionnel des RP… :

question reportée.

Préparatoires délocalisées… :

22 mars Saint Etienne, 21 juin Cherbourg, 18 octobre Alençon.  Réunion CSE/ RP au mois de mars. Le 9 mars matin.

Les modifs sur annuaire :

Les mises à jour sont faites actuellement avec tous les changements pour une visibilité en janvier. Ensuite les mises à jour seront faites tous les trimestres.

Réparation chauffage Alençon….. :

… ça marche…

Info de la présidente :

La DR dit que le paysage 2022 va évoluer avec le Contrat engagement jeunes (mesure gouvernementale). Cela renforcera la position de l’AFPA comme EPIC. Davantage de relations entre les Missions Locales et Pôle Emploi.

Ceci n’est pas un résumé de cette réunion, mais seulement des indications sur certaines des questions qui ont été abordées. Pour plus d’explications, vous pouvez contacter Patricia Docaigne RS CGT au 06 45 49 06 85

Lumière sur quelques points du CSE E Normandie du 18 novembre 2021