logo cgtDéclaration CGT au CSEE Normandie du 14 janvier 2020

Les élu·e·s et représentante syndicale CGT ont pris l’initiative de participer à cette première réunion plénière du CSEE malgré les nombreuses mobilisations organisées aujourd’hui contre la « réforme » des retraites proposée par le premier ministre.

Nous voulons par cette déclaration rappeler notre soutien à toutes les mobilisations et manifestations pour faire changer ce projet absurde qui reste inchangé.

Pourquoi cet entêtement à reculer l’âge de départ à la retraite et ne pas prendre en compte des propositions des OS concernant l’amélioration du système actuel. Nous saluons les initiatives prises par les collectifs féministes, de plus en plus nombreuses dans les cortèges, alors que les femmes resteraient les plus durement touchées par la réforme, et sont actuellement déjà lésées par les inégalités dans le système actuel.

Les violences policières et la répression que subissent les militants syndicaux (de toutes les organisations), sont une triste stratégie d’un Gouvernement qui ne parvient toujours pas à convaincre ni les salariés ni l’opinion publique.

Nous avons des propositions concernant le sujet du financement du système par répartition, par l’égalité salariale entre les femmes et les hommes, par les cotisations, la hausse de l’emploi stable et qualifié, ainsi que celle du niveau des salaires. Nous réaffirmons l’appel à trois journées de mobilisation, de grève et de manifestations interprofessionnelles les 14, 15 et 16 janvier, en ciblant un nouveau « temps fort » dans cette semaine, pour la journée du jeudi 16 janvier et certainement pour d’autres jours de mobilisation avant la date à laquelle le projet de loi devrait être présenté au Conseil des Ministres le 24.

Nous invitons donc tous les salariés de l’AFPA, par ces temps particulièrement difficiles pour eux, à se mobiliser ou à soutenir, par tous moyens ce mouvement.

CGT AFPA Normandie

CRE extraordinaire Haute-Normandie 19 février 2019