Compte Rendu CGT du CSEE Région SUD du 22 avril 2020

logo cgt


Informations du président

Relations avec le Conseil Régional, les OPCQ : une réunion avec la Direction de la Formation Continue est prévue le 23 avril 2020. Florence Massaro du CR, M. Blandeau, Mme Clement-Cottuz et M. Mahé y participent. Les relations se resserrent, la continuité des parcours à distance a déjà été abordée. Le 11 mai n’était pas encore connu lors de la précédente réunion. Certains OPCO nous contactent pour proposer des FOAD aux salariés. Un catalogue est construit avec le national.

Commentaire CCT : il était temps que les relations s’améliorent après les violentes fractures opérées par le précédent DR vis-à-vis de nos partenaires et financeurs !

La reprise : Un travail avec la DC est en cours pour préparer un plan de reprise progressive autour de nos « processus structurants » (recruter, former, héberger, restaurer, administrer…). Sécurité et progressivité seront les maîtres mots. Il n’y aura pas de reprise massive pour tout le monde partout, le 11 mai. Il y a aura un maintien des parcours à distance quand cela sera possible, en fonction des métiers et des possibilités des stagiaires, notamment en fonction de leur vulnérabilité. Dès que ce premier travail sera fait, il suivra le chemin social. Nous tiendrons aussi compte des préconisations du gouvernement. Nous travaillerons aussi avec le CSE, la CSST, les RP, centre par centre, atelier par atelier.

Commentaire CCT : l’intention est là… les faits seront-ils au RDV ? Pour la CCT, le principe fondateur doit être : « pas de protections, pas de travail ». Le calendrier qui se dessine et si resserré qu’il risquerait de provoquer une reprise trop hâtive au détriment de la prévention et la sécurité du personnel et des stagiaires. Personne ne veut d’une seconde vague à cause d’un « cluster » AFPA !


Santé, sécurité et conditions de travail

Question CGT : dans certains centres, nous observons une augmentation des AFC de 12 à 16. D’où vient la modification de la commande ? Quelles conditions de recrutement pour les personnels qui doivent le faire à distance ? Les candidats ont peur de venir, les conditions matérielles des plateaux seront-elles compatibles avec les exigences de sécurité de distanciation sociale ?

Question CSE 3.1 : Nous demandons un état des lieux des mobilités géographiques et/ou professionnelles en région.

La CGT précise que les données fournies par la direction sont incomplètes sur les chiffres, sans légendes des couleurs utilisées, et avec des tableaux qui ne correspondent pas à la question.

Réponse direction : il reste encore des mobilités, ce sont des offres Afpa talents qui restent ouvertes. On recherche aussi des solutions pour les personnes qui n’en ont pas et qui pourraient être licenciées. Il reste un delta de 60 postes à pourvoir, certains ne sont pas encore parus, car les salariés occupant ces postes ne sont pas encore partis.

Question CSE 3.2 : Quels moyens matériels supplémentaires comptez-vous attribuer aux salariés qui rencontrent des difficultés dans l’exécution de leurs tâches quotidiennes durant cette période de confinement et de télétravail ?

Réponse direction : Des salariés ont des problèmes de smartphone, certaines AT viennent dans les centres parce quelles n’ont pas les moyens de le faire chez elle. La direction n’a pas demandé à des AT de venir. Il y a des difficultés de scan ou de connexion de SI. Le nombre de cas est extrêmement rare. Nous avons fourni des routeurs.

La CGT revendique que la Direction fournisse les moyens nécessaire aux personnels afin qu’ils puissent télé travailler dans les meilleures conditions. Le confinement doit rester la règle.

Question CSE 3.3 : Les élus CSEE demande un point d’information sur le déploiement de la plateforme numérique Prépa compétence.

Pour la CGT, le document fourni par la direction est un affichage pour les financeurs, bien loin de la réalité vécue au quotidien par les formateurs. De plus, une pièce jointe devait être fournie, ce qui n’a pas été le cas.

Question CSE 3.5 : L’AFPA est passée à Office 365 dernièrement. Des formations sont-elles prévues pour former tous les agents à ses fonctionnalités ? Si oui, à quelles dates ?

Réponse direction : La grande nouveauté, c’est teams. Le reste c’est du pack office. Il y a déjà 3 formations en ligne, ce sont des produits de formation court. Les salariés peuvent s’inscrire sur ces produits via le nouveau site . La lettre d’info de la DSI précise les conseils et outils pour la prise en main.

Pour la CGT, la date de migration a encore été très bien choisie ! Quant au nouveau site « esp@ce formation », son lancement a été tellement hâtif qu’il était impossible de s’y connecter, faute de procédures pour les identifiants et mots de passe…


Emploi et social

Question CSE 4.1 : Combien d’avenants de travail (tous emplois confondus) ont été envoyés à ce jour, combien de prévus au total, combien en reste-t-il et combien ont été refusés par les salariés ?

Réponse direction : Avenants des Assistantes de formation : réalisés 22, refusés 2. Avenants Mobilité interne (au 20/04) : à réaliser 54. Avenant envoyés 50. Avenants signés 33.

La CGT s’étonne du nombre d’avenants à réaliser ! L’équipe RH ne s’y était pas préparée ?

Question CSE 4.2 : Merci de nous communiquer le nombre de licenciables au 15/05/2020 déclinés par centre et par catégorie professionnelle.

Réponse direction : Sur les 15 situations, il y a 6 situations avec recherches d’ORI. Ces salariés ne veulent pas quitter l’AFPA.

Pour la CGT, il est impensable que 6 solutions ne soient pas trouvées alors qu’il semblerait que la Direction se dirige vers un nombre de licenciements supérieur au prévisionnel du PSE !

Question CSE 4.3 : Nouvelle configuration PACA en nombre de salariés, centre par centre.

Réponse direction : Tant qu’on n’a pas finalisé les avenants, c’est compliqué. On pourra répondre le mois prochain avec liste emplois.

La CGT n’a eu de cesse de dénoncer et combattre ce PSE délétère. Force est de constater que sa maîtrise laisse toujours plus à désirer et que les salariés vont encore payer le prix d’une désorganisation annoncée dès le début, y compris par le cabinet d’expertise.

Question CSE 4.4 : Les procédures de recrutements externes ont-elles déjà démarré en PACA ?

Réponse direction : Les CDD peuvent candidater sur AFPA talent. C’est ouvert depuis le début de semaine. Ils ne seront reçus qu’à l’issue des 3 semaines. Pour les intérimaires, on va regarder comment faire, car c’est moins évident.

La CGT a analysé la problématique dans un tract que nous vous invitons à lire sur notre site en cliquant ici

Question CSE 4.6 : Concernant les avenants des Conseillers Transition, quels sont les critères qui ont permis de positionner les différents salariés sur les niveaux 1,2 et 3 ?

Réponse direction : Il n’y a pas de repositionnement des consultants sur une classe différente. Il y aura dans un deuxième temps un travail de repositionnement avec le hiérarchique.

Question CSE 4.7 : Pouvez-vous nous confirmer que les changements de postes et de classes sont bien actés depuis le 1er avril 2020 ?

Réponse direction : Oui et seront rétroactif au 1er avril pour les avenants en cours de signature.

Question CSE 4.8 : Sur les salariés précaires, au 31 mars 2020, combien ont été renouvelés et combien ont été remerciés ?

Réponse direction : voir tableau ci-dessous.

Sortie au 31/03/2020 Reconduit au-delà du 31/03/2020
CDD 5 27
INTÉRIM 23 21
TOTAL 28 48

 


Emploi et social : point sur Istres

Question CSE 4.12 : Les salariés impactés par la fermeture du centre d’Istres ont-ils tous été destinataires de l’information sur l’évolution du centre d’Istres ainsi que de la cartographie de l’évolution des emplois ?

Réponse direction : Demande a été faite à Laurent Delalande de refaire une communication sur la base du projet soumis à l’info/consult, ce qui a été fait cette semaine.

Question CSE 4.13 : Les postes proposés sur Afpa talents concernant le centre d’Istres ne correspondent pas du tout au projet de centre validé par les consultations. S’agit-il d’un nouveau projet ou d’une erreur de transcription ?

Réponse direction : 23 postes + 4 affichés sur AFPA TALENTS. Les postes ne sont plus affichés au bout de 3 semaines. Mais il vont être remis en lisibilité. Le poste de manager a-t-il été pourvu ? Non. Il va être ré-ouvert, car il a été affiché 3 semaines. On a ouvert deux postes de soudeurs. Le poste de DC est ouvert. Il faut structurer le management. L’intérim est prévu jusqu’au recrutement d’une nouvelle personne sur la fonction de DC. Ça devrait être bouclé d’ici 2 à 3 semaines.

Question CSE 4.14 : Les salariés d’Istres doivent-ils repostuler sur les postes parus sur Afpa talents ?

Réponse direction : On a identifié quelques personnes à accompagner pour évoluer vers de nouveaux métiers.

Question CGT : Et si quelqu’un ne répond pas à Afpa talents ?

Réponse direction : “Nous irions le chercher” réponde M. Mahé. Soit on retrouve son emploi, identique, donc pas de démarche à faire. Soit on ne retrouve pas son emploi, et il faudrait candidater et si ce n’est pas fait nous irions lui rappeler pour être incitatifs sur les postes du projet de reconversion d’Istres. Il n’y aura pas de licenciements.

La CGT rappellera au Directeur Régional ses engagements. Elle demande que cette mesure soit étendue à toute la région (9 salariés concernés).


Ressources humaines

Question CSE 5.1 : Quand vont se déployer les plans de formation dans le cadre du PSE ?

Réponse direction : la Direction nationale de la formation travaille sur processus de formation. 26 parcours types sont construits. Dès que les organisations seront stabilisées, on fera ce travail. Auto positionnement et partage avec son manager. La Direction mettra en lisibilité ces parcours avec la programmation.

Question CSE 5.2 : À l’extinction d’Afpa Talents, quel sera le canal de recrutement externe : pôle emploi ? APEC ? Le bon coin ? …

Réponse direction : AFPA talent devient le seul canal interne et externe, avec un partenariat ouvert sur d’autres canaux (PE, le bon coin, INdeed…), au bout de 3 semaines ce sera ouvert sur l’externe. L’outil a fait ses preuves.

La CGT veillera à ce que Afpa talent soit un outil de traitement équitable pour les salariés en respectant les critères et non le copinage. Elle rappelle à la Direction son obligation d’informer tous les licenciés de la parution de ces postes (obligation légale du PSE). Quoi qu’en dise la direction, sa mise à jour, son fonctionnement, ses critères d’appariement des profils sont soit défaillants soit obscurs !


Informations économiques

Question CSE 6.1 : Nous demandons quand sera effective la transmission du site de Cannes à la Mairie et pour quelle somme ?

Réponse direction : Sujet en suspend du fait du confinement et de la crise. Le centre restera fermé, mais nous avons toujours le projet d’une antenne du côté de l’IUT. Avant d’en arriver là, il y aura des discussions, des processus de fond… Cela sera décalé d’au moins un trimestre.

Question CSE 6.2 : Une fois la vente effectuée les fonds issus de cette vente serviront-ils à la PACA ou seront-ils reversés au national ?

Réponse direction : Les fonds iront à l’AFPA. Il n’y a pas de fléchage des cessions dans les régions d’origine des ventes. Mais, dans le cadre de notre politique d’investissement, de modernisation de nos offres de formations, de secteurs porteurs comme le maritime, nous ferons savoir que nous avons été contributeurs. Le montant ne peut pas être défini à ce jour. L’évaluation sera faite par France Domaine et une autre sera confiée à un expert privé à la demande de l’AFPA. À partir de là s’engagera la négociation.

Question CSE 6.3 : Des hébergements AFPA devraient être réquisitionnés. Les conditions de mise à disposition de nos hébergements sont-elles conformes à ce qui a été acté en CSEE extraordinaire ?

Réponse direction : Il pourrait y avoir des entrées sur MSJ. Ce sera peut-être fait avec la croix rouge qui serait partenaire. Sur Nice, nous avons donné un avis défavorable, car cela devait concerner des mineurs sans structure porteuse.

Question CGT : Que se passera-t-il à MSJ si on héberge et que nous avons des formations qui démarrent ? Il faudra des places pour les stagiaires !

Réponse direction : La condition sera de récupérer nos locaux au lendemain du déconfinement.


Informations économiques

Question CSE 6.5 : Depuis le confinement et la mise en place des formations à distance quel est le taux de stagiaires en décrochage ? Toutes causes confondues.

Réponse direction : En cours d’étude. Mais il y aura un point fait centre par centre.

Question CSE 6.8 : Nous demandons les documents de la mise à jour des catégories professionnelles, par centre et par zones INSEE.

La CGT déplore encore une fois que les documents transmis ne soient pas exploitables : impossible de traiter un document PDF qui contient des centaines de lignes. Un format Excel était indiscutablement le plus approprié. Mais sans doute son analyse gêne la direction ? De plus, les en-têtes de chaque colonne étaient supprimés, comment comprendre à quoi tous les chiffres correspondent ! Nous vous ferons part de notre analyse dès que nous aurons les documents conformes demandés à la Direction.

Question CSE 6.9 : Nous demandons l’extrait des comptes rendus de la CNES concernant les bassins d’emploi du périmètre du CSEE.

Même constat. Pas de document… et toujours la faute du national ! Encore un CSE où la direction fait mine de considérer le travail des élus, mais en réalité y fait trop souvent obstacle par de multiples pirouettes ou informations incomplètes !


Syndiquez-vous ! Rejoignez la CGT AFPA !

Pourquoi se syndiquer ? Beaucoup de salariés se posent la question et quand ils ont un problème avec leur employeur, ils se tournent souvent vers la CGT. Créée en 1895, la CGT a aidé les salariés salariés depuis plus d’un siècle à défendre leurs intérêts matériels et moraux. Elle a contribué au développement des luttes qui ont permis de gagner des conquis sociaux importants tout au long du XXème siècle :

  • La journée de 8 heures, puis la réduction progressive du temps de travail
  • Les congés payés
  • La retraite
  • La Sécurité Sociale
  • De nombreuses garanties collectives
  • la création de l’ancêtre de l’AFPA

Cliquez ici pour télécharger le bulletin d’adhésion et remettez le à un Délégué Syndical Régional :

  • Sylvain BEGO’GHINA, 06 80 30 98 21, srcgtpaca06@yaboo.fr
  • Aziz ELGHABA, 07 7033 73 07, azizelgbaba@yaboo.fr
  • Lrançois CHRISTIANI, 06 84 97 92 46, francois.cristiani0446@orange.fr

Signez la pétition

Ensemble, préparons le Jour d’Après, avec un même mot d’ordre : « plus jamais ça ! »

En tant que citoyen·ne·s, nous avons toutes et tous le pouvoir de nous faire entendre pour prendre part à ces décisions qui impacteront durablement nos vies et celles des générations futures. Aujourd’hui, ensemble, défendons les mesures sociales, écologiques, féministes, qui s’imposent.

Cliquez ici pour signer la pétition…


CGT AFPA PACA le 28 avril 2020



Déclaration CGT au CSE PACA du 22 avril 2020

Fond rouge CGT

  • Concernant le traitement des réponses aux questions des élus : nous constatons que les données fournies sont soit incomplètes, soit non fournies, soit dans une forme qui ne permet pas de réaliser les missions qui nous incombent. Nous tenons à rappeler que l’esprit de la loi : l’information fournie au CSEE se doit d’être loyale, sincère et complète
  • Concernant le respect du confinement et des procédures de déplacement dans les centres, nous constatons que des personnes continuent de se rendre dans des centres pour récupérer du matériel, d’autres viennent y travailler alors que le télétravail est censé être la règle. Cela ne correspond pas aux engagements que vous avez pris devant les élus et ne respecte pas les procédures que vous vous avez vous-mêmes édictées
  • Concernant l’augmentation des places en AFC sur certains centres : les conditions de recrutement sont de fait dégradées, sans concertation préalable avec les salariés concernés : l’anticipation de la saturation du dispositif au détriment des règles de prévention et des conditions de sécurité de la reprise n’est pas acceptable, d’autant que les procédures ne sont pas encore établies centre par centre, ou que les DUER n’ont pas été mis à jour.
  • Concernant Afpa Talents, force est de constater que cet outil n’est pas mis à jour, qu’il ne permet pas à tous les salariés d’avoir à une information actualisée et fiable afin de se positionner en toute connaissance de cause. Il devient difficile de voir dans cet outil une garantie d’équité de traitement des candidatures ou de mise en correspondance des projets de centres.

Ce sont donc les conditions de travail des salariés pendant le confinement et après la reprise qui sont fortement dégradées ou qui risquent de le devenir après le 11 mai.

Ce sont aussi les conditions de travail des élus qui continuent d’être malmenées. Nous demandons à ce que les documents soient fournis à temps, soit 3 jours minimum et non 24 h avant, de manière à pouvoir les traiter pleinement et correctement.

Nous demandons que le personnel ne soit plus amené à venir travailler dans les centres et que la direction fasse le nécessaire pour leur permettre de télétravailler en toute sécurité.

Nous demandons le respect des procédures établies par la direction et qu’elle mette tout en œuvre pour garantir les mesures d’hygiène et de sécurité nécessaires aujourd’hui et demain, pour protéger le personnel, les stagiaires et nos partenaires.

Le dialogue social, tel que voulu par la direction générale, ne peut se construire dans ce manque de confiance ou de non-transparence que nous constatons. En plus d’être aveuglés par les conditions du confinement, les élus sont aujourd’hui confrontés à un dialogue de sourds qu’il est urgent de corriger.

CGT AFPA PACA le 22 avril 2020


La CGT reste pleinement mobilisée