Déclaration CGT AFPA au CRE ordinaire du 19 février 2019


Madame la présidente du CRE,

C’est avec stupeur que les salariés du Centre du Havre ont appris par la presse qu’un de nos collègues avait été agressé à l’arme blanche par un stagiaire.

Dans un climat anxiogène, il aurait été bon que la direction et le CHSCT se penchent sur ce grave accident. Ce qui n’a pas été le cas.

La CGT-AFPA est indignée de cette situation qui ne peut qu’engendrer anxiété et peur.

C’est indigne du responsable du Centre et du CHSCT.

CGT-AFPA Normandie



 

CRE extraordinaire Haute-Normandie 19 février 2019
Rassemblement au centre de congrès à Caen