Déclaration CGT, FO et CFDT au CRE Limousin du 22 novembre 2018

Les élus du CRE Limousin alertent la direction régionale du mal-être de certains salariés. Ce mal-être s’aggrave et prend de l’ampleur depuis l’annonce du Plan de sauvegarde de l’emploi.

Haute-tensionActuellement, tout salarié en difficulté ne peut compter que sur lui-même et sur la bienveillance de ses collègues de travail.

Si aujourd’hui, la direction annonce un nombre précis de postes impactés, les élus savent qu’en réalité les salariés concernés sont bien plus nombreux.

Là où vous ne voyez que des postes, des ETP, nous, nous voyons des collègues avec qui nous travaillons au quotidien, des personnes dont la vie se construit autour de leur emploi. C’est nos vies toutes entières que vos décisions impactent.

Cela ne peut qu’engendrer de la souffrance avec des risques ou des troubles psychosociaux importants pour nombre d’entre nous.

danger

Les élus vous rappellent que vous êtes responsables de la santé physique et morale des salariés.

La situation de plusieurs d’entre nous devient inquiétante et pour l’instant, vous laissez croire que votre plan est une chance…

Mais on connait les conséquences mortifères d’un tel plan sur les personnes ; dans d’autres entreprises, elles sont terribles !
A quelques kilomètres d’ici, deux salariées se sont suicidées alors qu’elles subissaient une réorganisation professionnelle.

Vous ne pouvez plus ignorer, désormais, que nos collègues souffrent !

Prenez les mesures nécessaires et indispensables !
Assumez vos responsabilités !

Les élus du CRE Limousin vous tiendront pour responsables de toutes les conséquences humaines ou de tout accident éventuel pouvant découler de la crise que nous vivons.

CRE Aquitaine novembre 2018
Le département de la Vienne vote une motion pour le maintien de l'AFPA