Le président de l’AFPA démissionne !

La démission du président de l’AFPA lors du Conseil d’Administration du 19 octobre 2017 est un nouveau mauvais signe quant au sort auquel l’État semble vouloir destiner l’AFPA.

En effet, Yves Barou a fait publiquement état de désaccords stratégiques qui se rapprochent de positions partagées par le syndicat CGT de l’AFPA, mais aussi largement portées par la confédération CGT. Des questions de fond restent posées depuis des mois, sur lesquelles l’État refuse d’apporter toute réponse claire jusqu’à présent.

Cette attentisme n’octroie rien de bon : en n’avouant pas ses intentions d’imposer aux salariés des sacrifices supplémentaires et ses projets de fermetures de centres, voire de région(s), ou bien en ne s’engageant pas dans une politique volontariste de développement de l’activité, en volume et en prix, l’État semble vouloir se dédouaner de tout financement supplémentaire en renvoyant la responsabilité sur les Régions.

Restons mobilisés !

Cliquez ici pour consulter le communiqué intersyndical aux salariés après le CA du 19 octobre 2017…

137 visites au total, 6 aujourd’hui

Louis Viannet
Communiqué intersyndical aux salariés