Deux motions du Siège et Dispositif Itinérants adoptées au CE extraordinaire du 8 novembre 2018.


CE du Siège et du Dispositif Itinérants
Deuxième Motion du CE extra du 8 novembre 2018

Les membres du comité d’établissement, délégués syndicaux et représentants des organisations syndicales CGT, CFDT, FO et SUD de la région siège et dispositif itinérants tiennent à formuler la présente motion.

À l’annonce d’un plan de réorganisation sans précédent, amorçant une destruction massive d’emplois au sein de l’AFPA alors que l’investissement dans la formation est pourtant toujours affiché comme une priorité au plus haut niveau de l’État, que reste-t-il de la consécration des missions de service public de l’Agence ?

Que reste-t-il des déclarations publiques de son président Yves Barou en novembre 2016 avant sa transformation en EPIC, lorsque celui-ci annonçait à l’adoption de l’ordonnance du 9 novembre que dans l’intérêt général, l’Afpa se trouvait pérennisée ?

Que reste-t-il de la crédibilité de la parole des décideurs successifs, louant le fort taux de retour à l’emploi après une formation, lorsqu’un plan social de cette envergure est en définitive élaboré dans le plus grand secret ? Le passage en EPIC n’était-il finalement destiné qu’à faciliter les restructurations internes ?

Que reste-t-il enfin de la sincérité du dialogue social, lorsque les missions des représentants du personnel ont été régulièrement entravées ces derniers mois avec des plans de stratégie régionaux non soumis à l’information-consultation des élus dès 2017, avec une base de données économiques et sociales plus que tardivement mise à jour en 2018, et une présentation volontairement tronquée cet été des orientations stratégiques de l’entreprise, sans mention d’aucune conséquences concrètes envisagées… alors que le PSE était sans nul doute sur le métier !

Tant la chronologie des faits que la méthode employée sont accablantes, et les représentants du personnel ne peuvent que dénoncer une telle déloyauté dans la stratégie de mise en œuvre d’un prétendu ” nouveau modèle organisationnel “, comme en totale rupture avec les valeurs de l’AFPA.

Les membres du comité d’établissement, délégués syndicaux et représentants des organisations syndicales CGT, CFDT, FO et SUD régionales mettront en œuvre tous les moyens de droit à leur disposition pour défendre le développement de l’activité, le maintien de tous les sites en France, les emplois pérennes, ainsi que le développement de l’AFPA.

Cette motion a été adoptée à l’unanimité des membres présents au CE du SIÈGE et du Dispositif Itinérants du 8 novembre 2018.


CE du Siège et du Dispositif Itinérants
Deuxième Motion du CE extra du 8 novembre 2018

Vous entamez aujourd’hui un processus d’information/consultation du CE SIÈGE et Dispositif Itinérants sur un projet de réorganisation de notre établissement : première réunion d’information et consultation sur un projet de restructuration et de nouveau modèle organisationnel de l’AFPA, et ses modalités d’application ainsi que sur un projet de licenciement collectif.
Or, nous n’avons jamais eu de présentation du plan stratégique régional (PSR) malgré nos nombreuses demandes en séances plénières de comité d’établissement.
De même, le CE SIÈGE et Dispositif Itinérants n’a pas été informé et consulté sur les orientations stratégiques, avec des informations sur le fond en lien avec le projet de réorganisation dont le processus d’information / consultation démarre aujourd’hui.

La question se résume donc ainsi : sur quels éléments concrets d’orientations stratégiques inscrivez-vous ce processus que vous démarrez ce jour ?

De plus, nous demandons que les informations que vous nous présentez soient en rapport direct avec notre établissement, en effet, le document d’information transmis aux membres de cette instance ne nous permet pas d’identifier clairement les données en lien avec le périmètre de notre instance.

Cette deuxième motion a été adoptée à l’unanimité des membres présents au CE du SIÈGE et du Dispositif Itinérants du 8 novembre 2018.


 

2 déclarations au CE siège et dispositif itinérants du 17 octobre 2018