Dans le cadre de son 31ème congrès, la CGT AFPA s’est réunie du 23 au 27 avril 2018 au Monastier-sur-Gazeille en Haute-Loire (Auvergne).

Ce congrès a permis de fixer les grandes lignes d’orientation pour l’avenir de l’AFPA et de mobiliser pour continuer les luttes et les combats pour la défense de la maison AFPA. Laquelle est actuellement en grande difficulté en raison de sa baisse d’activité constante et du risque possible de fermetures de certains Centres de formation.

Tout ceci n’est dû qu’aux choix politiques du gouvernement et au manque de financement du conseil régional, notamment pour celui du Centre AFPA du Puy-en-Velay (Saint-Germain-Laprade) ou le risque de fermeture est important.

Durant ce congrès, la presse a été interpelée sur la situation critique de l’AFPA du Puy-en-Velay.

Ci-dessous, les liens vers les articles de presse :

La commère 43

L’éveil de la Haute-Loire


L’action du congrès CGT pour la défense du Centre AFPA du Puy-en-Velay (Saint-Germain-Laprade) le 27 avril 2018.

centre AFPA du Puy

centre AFPA du Puy

Échanges avec la directrice AFPA du Centre de formation du Puy-en-Velay (Saint-Germain-Laprade).


 

 

CRE Rhône-Alpes mai 2018
CRE Rhône-Alpes avril 2018