La Rascasse 10 :

le piquant illustré de la région PACA.

Sommaire

  • L’édito
  • L’humeur du syndiqué
  • « à vous, confédérés de l’encadrement »
  • Réponse au directeur régional AFPA PACA
  • Zoom : Je n’oublie pas l’histoire
  • De notre envoyé spécial à la Seyne-sur-Mer : accident grave, mais hilarant

La citation du mois

« Un combattant de la liberté apprend de façon brutale que c’est l’oppresseur qui définit la nature de la lutte, et il ne reste souvent à l’opprimé d’autre recours que d’utiliser les méthodes qui reflètent celles de l’oppresseur. »

Mandela

Cliquez sur la photo…

Le site du mois

http://crpaca.reference-syndicale.fr/

Les activités du comité régional PACA, les mandats au CESER, dans les instances paritaires, les formations syndicales, des rubriques « à voir » et « à lire » … et tout ce qu’il faut savoir sur cette composante interprofessionnelle de la CGT en région et ses multiples contributions.

À noter : un dossier sur la Création de l’association Émancipation par le Tourisme, la Culture et le loisir.

Édito

Nous venons de terminer la première partie de ce plan. Ce fut un combat de tous les instants et la lutte n’est pas finie, loin s’en faut.

Dans un premier temps, se crée une intersyndicale forte avec les 4 OS représentatives jusqu’à fin janvier. Mais les prémices de la division commençaient à apparaître dès décembre : des freins s’installent sur des actions prévues comme « tour de France des centres », puis des relectures et/ou amendements de tracts qui trainent, comme l’argumentaire : « nous n’allons pas aux négos » ; le volet juridique, avec l’avocat du CCE, devient l’enjeu aujourd’hui d’attaques lamentables de la part de certains qui s’estiment hautement plus qualifiés, professionnels et intègres que tout le CCE réuni.

Les instances se sont réunies (CCE, IC-CHSCT) avec à chaque séance, de la violence dans les propos, une direction générale déloyale qui use et abuse de tous les stratégies même les plus inqualifiables.

Je vous rassure, notre directeur régional est toujours aussi violent durant les CRE, attaquant les représentants sur leur personne et se moquant d’eux.

Tout cela pour aboutir sur un accord de méthode sorti du chapeau… ou pas ?

La CGT et SUD FPA gardent la position initiale en ne validant pas le PSE mortifère par une quelconque signature dans des pièges grossiers, y compris le fameux « accord de méthode » (pré rédigé en catimini entre la direction et une OS), obligeant ainsi la direction à transmettre à la DIRECCTE un accord unilatéral, soumis à une homologation plus contraignante et approfondie qu’une simple validation en cas d’accord négocié.

Pour mémoire, je vous rappelle les scores des 4 OS Représentatives lors des dernières élections professionnelles :

  • CGT : 35,53 %
  • CFDT : 29,29 %
  • FO : 18,48 %
  • SUD : 16,69 %

Notez que la CFDT et FO pouvaient demander un référendum d’entreprise ; pour cela, il leur fallait 30 %, mais seul FO en fit la demande (les mêmes qui manifestaient contre la loi travail et le référendum… !) et ne disposant à lui seul que de 18,48 %, la CFDT ne suivant pas (sans doute contrainte de ne surtout pas le faire), aucun référendum ne fut lancé. Ah la famille, c’est compliqué !!! Je t’invite d’ailleurs à lire dans les pages suivantes : « N’OUBLIE PAS L’HISTOIRE ».

La première partie du PSE se termine donc pour l’IC-CHSCT et le CCE par le recueil d’avis demandé par la direction : des raisons plus ou moins proches et plus ou moins cohérentes avec les virages politiques et stratégiques de certains, ce recueil se solde par un « nous ne pouvons pas rendre d’avis » et chaque OS y va de sa déclaration, faute de consensus pour une délibération commune. Et pourtant sur le fond, presque tout le monde était d’accord ! Mais cela occasionnerait de profondes douleurs aux adducteurs chez certaines OS…

Le combat ne s’arrête pas là :

  • Il y a maintenant la phase d’homologation du PSE par la DIRECCTE qui peut durer 21 jours, à partir du dépôt du plan par la direction générale. L’homologation oblige la DIRECCTE à regarder en détail tout un ensemble de critères réglementaires, comme la construction des catégories professionnelles par exemple, la « sauvegarde » réelle des emplois, au cas par cas, et éventuellement de « retoquer » le PSE ou demander des précisions et/ou des modifications.
  • Le 15 mars, les 4 OS ont rendez-vous au ministère du Travail avec monsieur Foucher, directeur de Cabinet de la ministre, celui qui nous a finalement reçus une semaine après la manifestation du 6 décembre : nous verrons bien ce qu’il en sort !!!
  • Il y a aussi le 1er référé en justice le 28 mars ; je vous rappelle que l’avocat du CCE, Maître Rilov, convoquera ce jour-là les médias. Nous devrons réussir une mobilisation exemplaire afin d’avoir une couverture nationale qui reflète notre détermination et notre mobilisation constante.

Voilà pour le mois de mars, d’autres actions sont prévues en justice, entre autres, afin que le plan soit complètement repensé et que soient intégrées des solutions pérennes pour l’avenir de l’AFPA, sur la base des revendications portées par la CGT et SUD FPA.
L’annonce de la suspension du dépôt à la DIRECCTE par la Directrice Générale pose de nombreuses questions, tant sur le fond que la forme de sa lettre aux salariés.

Il est encore tôt pour en tirer des conclusions définitives. Mais force est de constater que la persévérance et la constance d’analyse de la CGT (et de SUD FPA), de revendications et de stratégies, paye.

La suspension du plan, sans date définie, est l’aveu déguisé d’une incapacité à mener à terme le plan mortifère en l’État. Pour toutes et tous, c’est en soi une victoire ! Il faut maintenir et affirmer toujours plus fort nos valeurs, nos revendications. Notre lutte se fera sans relâche pour transformer ce plan et garantir un réel avenir pour l’Afpa et ses salariés, dans la sérénité et la satisfaction du beau et bon travail que nous cherchons toutes et tous à accomplir, au service de tous les publics qui en ont besoin.

L’HUMEUR DU SYNDIQUÉ

Rascasse

Zone d'informations réservée aux internautes CGT AFPA connectés. Pour y accéder, utiliser le menu ZONE RÉSERVÉE / Connexion (ou S'inscrire)...

SALUT À VOUS, CONFÉDÉRÉS FRANÇAIS DE L’ENCADREMENT

Zone d'informations réservée aux internautes CGT AFPA connectés. Pour y accéder, utiliser le menu ZONE RÉSERVÉE / Connexion (ou S'inscrire)...

En réponse à monsieur le directeur régional AFPA PACA

Zone d'informations réservée aux internautes CGT AFPA connectés. Pour y accéder, utiliser le menu ZONE RÉSERVÉE / Connexion (ou S'inscrire)...

ZOOM : JE N’OUBLIE PAS L’HISTOIRE

Zone d'informations réservée aux internautes CGT AFPA connectés. Pour y accéder, utiliser le menu ZONE RÉSERVÉE / Connexion (ou S'inscrire)...

De notre envoyé spécial à La-Seyne-Sur-Mer

Zone d'informations réservée aux internautes CGT AFPA connectés. Pour y accéder, utiliser le menu ZONE RÉSERVÉE / Connexion (ou S'inscrire)...

Manifestation devant la préfecture le 31 janvier 2019 à Marseille