En réponse aux initiatives et interventions de la CGT-AFPA Nouvelle-Aquitaine et au rendez-vous de l’intersyndicale avec le Conseil Régional, les élus ont voté la motion suivante :


SÉANCE PLÉNIÈRE DES LUNDI 17 DÉCEMBRE ET MARDI 18 DÉCEMBRE 2018

Nouvelle-Aquitaine

Motion des groupes : Génération·s, PS et Apparentés, Écologistes et citoyens et Union Centriste

STRATÉGIE DE SOUTIEN DE L’AFPA EN RÉGION NOUVELLE-AQUITAINE

Le 18 Octobre 2018, la Direction Générale de l’AFPA (Agence pour la Formation Professionnelle des Adultes) a annoncé la suppression de 1 541 postes et la fermeture de 38 sites de formation en France.

La Région Nouvelle-Aquitaine est impactée par ce plan de restructuration :

  • Fermeture programmée des centres d’Agen-Foulayronnes et de Le Vigeant
  • Regroupement des 3 centres girondins (Caudéran, Bégles, Pessac) en une seule entité
  • Suppression de 106 postes

Par leur ampleur, les mesures annoncées mettent en cause la capacité de l’AFPA à réaliser les formations engagées notamment dans le cadre de la nouvelle stratégie régionale de formation.

L’AFPA, opérateur historique de la formation, est reconnue dans l’accompagnement des projets de reconversion professionnelle ainsi que de la formation des demandeurs d’emploi.

L’AFPA est, aujourd’hui, un formidable outil au service des salariés, des demandeurs d’emploi et des entreprises.

Le Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine affiche sa volonté d’accompagner ce partenaire qui a fait ses preuves dans le domaine de la formation professionnelle, avec des services de restauration et d’hébergement soutenus par la collectivité.

Plus que jamais le maillage territorial est la condition nécessaire à notre pays et notre région pour permettre l’accès de tous à la formation, porte d’entrée pour l’emploi.
Les formations dispensées au plus près des territoires sont un véritable rempart à l’exclusion des habitants des territoires ruraux, qui se sentent oubliés des politiques publiques.

En conséquence, le Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine, réuni en séance plénière, les lundi 17 Décembre et mardi 18 Décembre 2018 :

  • Rappelle toute l’importance de la formation professionnelle, levier majeur de retour à l’emploi pour les territoires.
  • S’engage à soutenir cet opérateur historique par une augmentation importante de l’activité dans le contexte de la nouvelle stratégie régionale de formation.
  • Exige qu’une solution durable soit trouvée pour pérenniser les sites du Vigeant et d’Agen dont la suppression aurait pour conséquence mécanique l’effondrement du nombre de stagiaires actuellement reçus sur ces deux sites et la génération de coûts supplémentaires pour l’AFPA, en frais de déplacements et d’hébergements.

 

CRE Aquitaine 19 mars 2019
Limousin, CRE de décembre 2018