L’intersyndicale CGT, CFDT, FO et SUD ne négociera pas le plan de licenciements !

Convoquées à la 1ère réunion de négociation du plan de « sauvegarde de l’emploi », les organisations syndicales CGT CFDT, FO et SUD ont quitté la séance après avoir déclaré à la direction générale qu’elles refusaient d’être cosignataires d’un plan de licenciement, destructeur d’emplois et des implantations de sites sans apporter, au final, aucune garantie de pérennité de l’activité de l’AFPA.

Ce plan initié depuis 22 mois par les tutelles et la direction générale et alimenté par les directions régionales et celles des centres ne laisse entrevoir aucun avenir pour les salariés et les citoyens qui souhaitent se former.

Les Organisations syndicales disent à l’État et à la direction qu’elles sont résolument :

  • CONTRE les fermetures de formation
  • CONTRE les fermetures de centres
  • CONTRE les suppressions d’emplois
  • CONTRE les licenciements

Les Organisations Syndicales revendiquent des décisions :

  • POUR le développement de l’activité
  • POUR le maintien de tous les sites en France
  • POUR les emplois pérennes
  • POUR le développement de l’AFPA

Porte voix

Les Organisations Syndicales ne lâcheront rien et demandent aux salariés de se mobiliser dès le CCE du 7 novembre 2018 et lors des actions à venir.

Tous ensemble, nous défendrons notre outil de travail et nos emplois !


Communiqué du 5 novembre 2018

CCE du 7 novembre : « Madame la DG, Directrice du Grabuge »…
7 novembre 2018 : débrayage et montée au Siège des élus de l’AFPA