logo CGT AFPAAugmenter les salaires, ce n’est que justice !

Déclaration de la CGT sur les négociations salariales

Une fois de plus, la direction nous présente un projet d’accord avec un gel des salaires pour l’année 2018.

Pourtant, ce gel n’existe pas pour tout le monde !

En effet, il a eu 48 augmentations individuelles sur l’année 2017, majoritairement attribuées aux classes 13 à 17, avec des montants pouvant aller jusqu’à 878 € par mois pour les classes 14.

Par ailleurs, concernant les primes, 36 % des primes sont attribuées aux managers d’établissements avec un montant pouvant atteindre 3 880 €.

À l’exemple d’une directrice générale qui renégocie son salaire au bout de trois mois de présence, le bilan qui nous a été remis démontre que l’exécutif de l’AFPA se nourrit sur la bête au détriment des salariés les plus exploités et sur le dos des plus pauvres.

rameur et...

A l’image des galères, la CGT dénonce cette politique salariale visant à favoriser exclusivement « les barreurs » au détriment « des rameurs ».

La CGT dénonce ces arrangements entre petits amis et prédateurs qui continuent à se nourrir grassement tandis que « les autres » se serrent la ceinture.

L’inégalité salariale progresse, la perte de pouvoir d’achat augmente, en 8 ans nous avons encore perdu l’équivalent d’un treizième mois.
Pour les plus bas salaires, cette perte de pouvoir d’achat est insupportable et inacceptable !

La CGT vous rappelle ses revendications :

  • La revalorisation du point salaire, avec maintien des acquis salariaux des années précédentes (maintien de la part AI + AG).
  • Un plan de rattrapage de la perte du pouvoir d’achat
  • La revalorisation des frais de déplacement
  • La revalorisation des indemnités et compensations

Montreuil le 3 octobre 2018

Halte au mépris et à la casse !!!
Les choses s'accélèrent : CA le 18 octobre