LA RÉDUCTION DE LA PRÉCARITÉ NE DOIT PAS ÊTRE UNE AUGMENTATION DES INÉGALITÉS !

logo cgt

La direction a confirmé en CSE Central que les CDD pourraient désormais candidater sur AFPA TALENTS, qui deviendra le seul outil de recrutement interne et externe pour l’Agence. Bien entendu, toute démarche de déprécarisation va dans le sens des revendications portées par la CGT, que ce soit à l’AFPA ou de manière plus large dans le monde du travail.

Rappelons que seule la CGT organise la lutte et leur défense au sein du COMITÉ NATIONAL DES PRIVÉS D’EMPLOI ET PRÉCAIRES.

⚠️ Mais cette démarche de la direction ne doit pas se faire sans prendre des précautions indispensables afin de ne pas voir d’autres inégalités se creuser ou opposer les salariés entre eux.

En effet, il reste encore de (trop) nombreux salariés susceptibles d’être licenciés après le 15 mai. Il serait inacceptable que des CDD puissent accéder à une légitime stabilité contractuelle au détriment d’autres travailleurs. Tout doit être fait pour proposer les solutions évitant tout licenciement, y compris en multipliant les solutions d’accompagnement et de formation nécessaires à l’adaptation d’un salarié vers un emploi d’une autre catégorie professionnelle.

De même, les contrats précaires se sont multipliés ces dernières années, avec des statuts de plus en plus variés qui les rendent parfois invisibles ou oubliés. Les Contrats de professionnalisation en sont un exemple. La direction devra rapidement mettre en œuvre la prolongation de leur contrat, afin de leur permettre de finir les formations reportées du fait de la crise, tel que le gouvernement vient de l’autoriser. Ce seront ainsi plus de chances de sécuriser l’obtention d’une qualification et de saisir l’opportunité d’un CDI à l’AFPA.

Enfin, il est nécessaire de permettre aussi aux intérimaires d’accéder à ces emplois, ce qui semble loin d’être acquis à ce jour de par la nature du lien avec l’entreprise d’intérim entre autres. De même pour les CDD qui ne sont plus sous contrat, mais qui pourraient par exemple recevoir une invitation à s’inscrire sur AFPA Talents sans passer par d’aléatoires candidatures spontanées. Ces mêmes CDD qui trop souvent ne sont pas rémunérés au même niveau que les salariés qu’ils remplacent !

La CGT se bat contre toutes les précarités, refuse d’opposer les salariés entre eux et encore moins au détriment de collègues encore aujourd’hui menacés de licenciement.

Montreuil, le 23 avril 2020

CSEC du 23 avril 2020
La CGT AFPA : une force de propositions