Le nombre de ruptures conventionnelles s‘accroît toujours !

6292 ruptures conventionnelles ont eu lieu en 2015 en Picardie. C’est 3,8 % de plus que l’année précédente (+6,3 % dans les Hauts-de- France).

Sur la période 2009-2015, la hausse est de 75 % alors qu’elles ont doublé (+197 %) dans la grande région. Cela prouve que cette disposition est de plus en plus utilisée par l’employeur car elle permet de mettre fin à un contrat de travail à durée indéterminée sans préavis.

RupturesCette rupture doit faire l’objet d’un accord entre le salarié et le patron après une « libre » discussion. Mais cette liberté du consentement du salarié a été largement remise en cause par les Prud’hommes dans les affaires qu’ils ont jugées, soulignant les pressions, voire le harcèlement, subis par les personnes pour quitter leur emploi.

Cet outil a largement contribué à développer la « flexibilité » du travail, surtout dans les entreprises de moins de 50 salariés et le secteur tertiaire, c’est-à-dire là où les salariés bénéficient le moins du soutien d’un représentant syndical. Ainsi, 22 % des ruptures picardes ont eu lieu dans le commerce, 13 % dans la construction, 11 % dans la restauration.

Autre signe que ces pertes d’emploi sont rarement voulues : dans plus de la moitié des cas, les personnes vont s’inscrire à Pôle Emploi après leur rupture. Le nombre des inscrits à l’opérateur public en 2015, suite à une rupture conventionnelle, est de 6961, soit plus que le nombre de ruptures annuelles dans la région ! Cela indique qu’une partie de ceux qui quittent « volontairement » leur emploi peuvent rester longtemps au chômage.

L’utilisation des ruptures dans la gestion de la main d’œuvre est différente selon les départements picards. On en dénombre 1442 en 2015 dans l’Aisne (+42 % depuis 2009), 2877 dans l’Oise (+79 %) et 1973 dans la Somme (+103 %). C’est donc dans ce dernier département que l’usage de cette méthode conduisant à plus de « flexibilité » du travail (pour l’employeur !) est, proportionnellement, le plus répandu et c’est aussi là qu’il a le plus progressé.

Extrait de Économie Picarde, CGT INSEE PICARDIE, Février 2018

CRE Nord Pas-de-Calais 20 mars 2018
CRE NPC du 16 janvier 2018 à LOMME