logo CGT AFPASAUVONS LE CENTRE D’ÉGLETONS, SES SALARIÉS ET SON TERRITOIRE !

Suite à l’assemblée générale du personnel du Centre, le mardi 7 novembre 2017, les salariés ont décidés plusieurs actions. La première est une pétition à destination de la direction générale de l’AFPA, du Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine et de l’État ; la voici :


SAUVONS LE CENTRE D’ÉGLETONS, SES SALARIÉS ET SON TERRITOIRE !

ÉgletonsLe contexte général de l’AFPA est défavorable malgré son passage en EPIC, la situation est critique. L’État ne permet toujours pas à l’AFPA d’assurer son rôle et ses missions de service public à la hauteur des nécessités et malgré les annonces gouvernementales sur « l’investissement dans la formation professionnelle », nous voyons des formations se vider, des conditions de travail se dégrader, faute de moyens humains et matériels, la précarité se généraliser, etc.

Aux inquiétudes sur le devenir de l’AFPA au niveau national, les salarié(e)s d’Égletons voient se rajouter des inquiétudes sur le devenir de leur Centre !

Des éléments récents tendent à prouver que l’AFPA et les pouvoirs publics se désengagent du centre d’Égletons :

  • Transfert des formateurs CEC sur le dispositif itinérant, alors même que nous avons gagné le lot CEC de l’appel d’offre destiné à être effectué sur le centre d’Égletons
  • « Déplacement » de la formation TSTL sur Bordeaux
  • Difficulté à remplir la formation chef de chantier, alors que d’autres centres y arrivent.
  • Toujours pas de réponse à l’appel d’offre pour le transport et la logistique laissant les collègues avec « un trou de système » en début d’année sans garantie que l’appel d’offre soit situé à Égletons
  • Ouverture de formations TSGT option TP en Pays de la Loire venant « concurrencer » directement celle d’Égletons alors que nous étions les seuls à réaliser cette formation
  • Perte de l’appel d’offre TMI précipitant la fin d’Ussel
  • Aucun projet innovant sur le centre

Ces éléments laissent à penser que :

  • L’AFPA veut rendre l’intégralité des formations TP, mobiles.
  • La survie des formations transports et logistiques est loin d’être garantie sur le centre.

C’est l’ADN du centre dans son entier.

La disparition de ces formations impacterait aussi l’ensemble des services associés : hébergements, restauration, administration, etc.

Pourtant la mobilisation des salarié(e)s a permis au Centre d’Égletons – avec ses plateaux techniques quasi uniques en France, avec un environnement d’excellence en terme de formation initiale et continue dans le domaine des TP, reconnu nationalement, voire internationalement – de rejoindre la liste des Centres dévolus à l’AFPA.

C’est pourquoi nous demandons :

  • L’arrêt du déshabillage du Centre AFPA d’Égletons.
  • L’arrêt du transfert des formateurs du Centre d’Égletons vers le dispositif itinérant.
  • Que le Conseil Régional et L’État permettent au Centre d’assurer un égal accès à la formation professionnelle sur le territoire par le maintien du centre d’Égletons grâce à la pérennisation des formations qui y sont présentes ainsi que tous les services associés : hébergement, restauration, entretien, etc.

Enfin, nous tenons à affirmer que les salarié(e)s et stagiaires du Centre font vivre le territoire Égletonnais, que les salarié(e)s ont construits leurs vies dans ce territoire et qu’ils veulent continuer à travailler là où ils vivent !

Pétition soutenue par la CGT AFPA Limousin, FO AFPA Limousin et la CFDT AFPA Limousin


Cliquez ici pour signer la pétition en ligne…

207 visites au total, 1 aujourd’hui

CRE Poitou-Charentes octobre 2017
Compte-rendu CRE Limousin Octobre 2017