Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute !

logo CGT AFPA

L’AFPA remercie l’excellence des salariés en licenciant !

Monsieur le Directeur Régional communique auprès des salariés pour les féliciter.

Il annonce que les résultats obtenus par nos équipes ont dépassé les objectifs fixés par la direction, ces objectifs étaient eux-mêmes supérieurs à ceux que nos financeurs demandaient.

Cela sur tous les domaines évalués : retour à l’emploi, taux de réussite et taux de satisfaction.

Fort de l’excellence de ces résultats et en échange d’un merci, le DR met la barre encore plus haut en fixant des objectifs encore plus difficiles à atteindre pour l’année à venir. Cela dans un contexte de baisse de moyens et de Plan de Sauvegarde de l’Emploi.

Mais avec quelles contreparties pour les salariés qui mouillent la chemise jusqu’à ce que certains en tombent malades de “burn-out” ?

Tous les salariés supportent :

  • Des situations de plus en plus précaires
  • Des salaires bloqués depuis 10 ans
  • L’exigence de l’augmentation de la polyvalence
  • Le glissement de tâches administratives vers les personnels de production
  • Des licenciements en prévision

La direction de son côté :

  • Vend les Heures Travaillées Stagiaires à des prix de plus en plus bas
  • Nous dit que le faible prix de vente empêche l’augmentation des salaires
  • S’octroie malgré tout des primes et des augmentations
  • Finance un projet de plan qu’elle n’est pas capable de mener à terme
  • N’a pas l’ambition de construire un plan de développement de l’activité

Qu’attendons-nous pour réagir !

Le président Macron et son gouvernement ont prévu une prime exceptionnelle de pouvoir d’achat à distribuer avant le 31 mars 2019, exemptée de prélèvement jusque 1000 €.

Monsieur le DR, au lieu de nous dire merci…
attribuez cette prime et augmentez les salaires !


Arrêtez de casser l’AFPA et attribuez de suite 1000 € par salarié !


La CGT AFPA des Hauts-de-France, le 20 mars 2019

Tous ensemble à Beauvais le 5 février