Obtention du nouveau référentiel pour tous les conseillers en parcours professionnels : une conquête de la CGT !

logo cgt

Il y a un an, dans le cadre de la Commission Paritaire Nationale Intercatégorielle (CPNI), la CGT AFPA avait exigé que le nouveau référentiel des « Conseillers en Transitions Professionnelles (CTP) » puisse bénéficier à tous les « Conseillers en Parcours Professionnels (CPP) » actuellement en poste. C’est désormais acquis, comme l’a confirmé la direction des ressources humaines lors du CSE Central du 9 avril dernier.

Après avoir gagné en 2016 leur CDIsation et stoppé l’usage des CDI de chantier, la CGT AFPA a continué de combattre les injustices dont faisaient l’objet ces salariés. En effet, la précarité qu’ils subissaient pour une activité devenue habituelle et récurrente au sein de l’AFPA était devenue intenable.

Lorsque la direction a présenté en avril 2019 un nouveau référentiel qui recoupait des activités conduites par les CPP (en classe 8), la CGT s’est félicitée du passage en classe 10 que constituait ce nouvel emploi. Ce n’était que la juste reconnaissance du travail effectué par l’ensemble des salariés de Transitions dont les CPP faisaient partie. Pour autant, certaines lacunes demeurent dans le contenu et d’autres activités propres aux référents VAE y sont greffées sans prendre la mesure de ce qu’elles représentent.

Avec l’application du plan de transformation, il était devenu urgent d’organiser cette bascule.
Il n’était pas concevable, en effet, que des inégalités explosent avec la mise en place d’équipes qui effectuent le même travail, mais avec deux classes d’écart. Ainsi, par le biais d’interventions et de déclarations en CSE, mais aussi par la persévérance de l’action syndicale nationale et régionale, la direction a été contrainte de suivre nos revendications et d’assumer les engagements qu’elle avait pris un an auparavant.

Pour autant, cette victoire ne doit pas exonérer la direction de s’engager à :

  • Mettre en place des parcours de formation pour permettre la pleine appropriation des composantes de ce nouveau métier : l’élargissement des champs d’action ou la reconversion vers cet emploi doit être accompagnée.
  • Prendre en compte l’expérience et/ou les formations acquises pour rendre plus juste le positionnement en classe 10 ou 11 comme le prévoit le référentiel.
  • De même, le nouveau référentiel des «consultants en transitions professionnelles» doit être appliqué sur les mêmes principes, en appliquant des critères transparents de positionnement sur les 3 niveaux.
  • Pas de clivage entre publics salarié/DE dans les activités que les conseillers réalisent.
  • Organiser un nouveau cadre de négociation pour continuer le travail de refonte des référentiels, en rendant plus justes les grilles de salaires et les contenus d’activités de tous les métiers de l’AFPA, avec un nivellement par le haut.

Pour la reconnaissance des métiers et leur revalorisation au sein de l’AFPA, la CGT continuera son action dans l’intérêt de toutes et tous !

Montreuil, le 16 avril 2020

 

La CGT AFPA : une force de propositions
CSEC du 14 avril : l'essentiel