Actualités des luttes syndicales

Appel au rassemblement le 23 mai 2019

Le jeudi 23 mai, au Tribunal de Grande Instance de Bobigny, la direction de l’AFPA devra faire face à ses responsabilités. L’audience portera sur la plainte initiée dans le cadre de l’Instance de Coordination des CHSCT, qui dénonçait (rapport d’expertise à l’appui) tout le laxisme de la direction sur la prise en compte de la dégradation des conditions de travail. Rendez-vous au TGI ce jour là…

Quand la CFDT et FO s’allient avec la direction…

La CFDT et FO n’étaient venues à l’audience que pour se tenir aux côtés de la direction et empêcher la médiation ! Une alliance objective avec la direction, CONTRE la demande de l’IC-CHSCT ! Comment ces syndicats de salariés peuvent-ils encore prétendre défendre les intérêts des salariés en se rangeant résolument du côté de la direction ?

La direction dévoile son vrai visage

La CGT et SUD FPA restent persuadés qu’il y a un développement possible de l’activité, mais encore faut-il que la directrice générale en ait la volonté ! Dans une région déjà sinistrée depuis longtemps, le président du CRE (également directeur régional de ladite région) indique : « il nous est interdit d’entrer dans une logique de développement tant que la logique de contrainte mise en place n’aura pas permis de retrouver l’équilibre économique. » La messe est dite…

Rencontre du 15 mars 2019 au ministère du Travail

… « circuler, il n’y a rien d’autre à attendre de l’État » et « voyez avec votre gouvernance, c’est de sa seule compétence et à elle de vous répondre » … « Si on voulait garantir l’égalité d’accès, au moins juridiquement […] il faudrait recentraliser la formation des demandeurs d’emploi. Ce n’est pas à l’ordre du jour. Du coup, il faut faire une liste politique et être élu… »…

Communiqué CGT-AFPA et SUD-FPA du 14 mars 2019

Comme nous l’avions annoncé, la direction générale se trouve dans l’incapacité de déposer le projet de plan tel qu’il a été soumis aux instances représentatives du personnel, alors que cette direction nous a toujours déclaré qu’il était impossible de prolonger des délais sans accord de méthode…

La santé des salariés est en danger

Après les deux rapports de 2016 et de 2017, après les alertes incessantes des représentants du personnel, le rapport de l’expert de l’IC-CHSCT (Progexa) sur les conditions de travail, la santé et la sécurité des salariés de l’AFPA constate que l’AFPA présente un niveau de risque et de gravité important avec des troubles psychosociaux aggravés. La CGT AFPA et SUD FPA considèrent que le projet de la direction n’est pas viable et qu’il est dangereux pour la santé des salariés…

Résolution de l’IC-CHSCT du 26/02/2019

Le constat est sans appel, l’agence (AFPA) présente un niveau de risque et de gravité important avec l’expression de troubles dont des troubles psychosociaux aggravés. Ces troubles ne disparaitront pas, ni à l’issue de la procédure d’information consultation, ni à l’issue du déploiement des projets. Tous les salariés de l’agence sont en danger…

CGT et SUD ne signent pas l’accord de méthode.

La CGT et SUD ont décidé de ne pas signer l’accord de méthode. Nous pensons que ce projet de réorganisation doit être repensé intégralement, en s’appuyant sur une stratégie de développement de l’activité. Notre priorité est bien la défense des emplois, des Centres AFPA et de la qualité du travail de ceux qui restent…