CRE du 18 juillet 2019 à Veigné en Centre-Val de Loire

Un appel d’offres inqualifiable, irresponsable

Pour la CGT AFPA Centre-Val de Loire :

Aujourd’hui l’argumentation d’un plan de transformation s’appuie sur le déficit économique qui justifie une politique de réduction des coûts et de la masse salariale. Par exemple notre DR exige une augmentation de la production de 20% avec bien sûr une diminution des moyens pour fonctionner.
Est-ce que la direction s’applique les mêmes règles de rationalisation en voulant déléguer sa responsabilité à des cabinets extérieurs ?

Un appel d’offres intitulé «Accompagnement à la transformation de l’Afpa» d’un montant HT de 2525000 € (potentiellement 6 millions TTC sur 2 ans, car reconductible) tend à démontrer l’inverse.
Cet appel d’offre a pour objet de «fournir à la Direction Générale de l’Afpa, en charge du marché et responsable du retour à l’équilibre économique, une assistance au cours de différentes phases de ce programme.»

Il est subdivisé en 7 lots :

• Assistance au pilotage du programme de transformation, Valeur hors TVA : 430000 €
• Assistance à la définition de la stratégie des lignes Métier, Valeur hors TVA : 610000 €
• Assistance au pilotage des Systèmes d’information, Valeur hors TVA : 470000 €
• Assistance à la mise en œuvre de méthodes d’optimisation des process, Valeur hors TVA : 445000 €
• Assistance au déploiement des actions de transformation, Valeur hors TVA : 240000 €
• Assistance à l’évolution de la gestion du personnel, Valeur hors TVA : 185000 €
• Assistance à la conduite du changement, Valeur hors TVA : 145000 EUR

L’AFPA EST-ELLE À CE POINT DÉPOURVUE DE CES COMPÉTENCES ET DE CES CAPACITÉS EN INTERNE ?

Le bilan social 2018 indique l’emploi de 12 directeurs classe 16, 45 directeurs classe 15, 253 directeurs classe 14 soit 310 personnes ; elles-mêmes assistées par 168 responsables de projets classe 13 et 439 manageurs classe 13. Soit 1137 personnes.
Quel est le message envoyé aux différentes directions de l’AFPA ? Quel est le message envoyé aux agents et à l’extérieur ?

La CGT AFPA Centre-Val de Loire dénonce le déni des métiers, des qualifications et des expertises internes. La CGT AFPA Centre-Val de Loire rappelle une fois de plus que la direction doit permettre à chaque salarié et en particulier aux directions de s’investir et d’apporter leurs contributions dans le respect des personnes et des missions de l’AFPA.
Pour la CGT AFPA, il est honteux d’accepter que l’AFPA paye par exemple pour assister les services RH dont c’est le métier d’accompagner les personnes.

Pour la CGT AFPA Centre-Val de Loire, il est abject de financer encore des cabinets-conseils pour un plan qui sous couverts de nous sauver ne fait que nous affaiblir. Après les plans Boissier, plan stratégique, plan de refondation, plan de transformation, combien de millions investis dans les cabinets-conseils et pour quels résultats ?

La CGT AFPA Centre-Val de Loire le 18 juillet 2019

Insuffisance de places de formation !!!