Élection des représentants des salariés au Conseil d’Administration
La publication CGT AFPA

logo cgt

Du 20 au 27 avril,
je vote CGT.
(Vote électronique)

vote électronique

Voter pour la liste CGT, c’est voter pour des représentants qui portent la voix des salariés !

Catherine-Ribot

Catherine Ribot — Formatrice — Hauts-de-France

Au cours de mon parcours professionnel à l’Afpa, comme documentaliste puis formatrice, je me suis investie pour la défense des salariés et de l’AFPA, d’abord au niveau local puis régional et national. J’ai par ailleurs participé aux réunions du Conseil d’Administration pendant plusieurs années, en tant que secrétaire du CCE, je suis donc familiarisée avec les enjeux de cette instance.

Christian-Roux

Christian Roux — Chargé de mission — PACA

Embauché à l’AFPA il y a 15 ans comme psychologue du travail, j’ai ensuite exercé dans différents emplois.
Actuellement, je m’investis dans plusieurs mandats au niveau local, régional et national. J’ai siégé au sein d’un autre Conseil d’Administration ainsi que dans plusieurs instances du SPE. Je participe également aux négociations d’accords pour l’AFPA.

Lydia-Yung

Lydia Yung —Assistante de formation — Grand-Est

À l’AFPA depuis l’année 2000, j’ai été formatrice ADVF pendant plus de 15 ans. Je suis désormais Assistante de Formation Recrutement.
J’ai investi progressivement les instances représentatives du personnel, dans un premier temps essentiellement sur l’aspect santé et conditions de travail puis j’ai élargi mes champs de compétences au sein du syndicat au niveau régional et national.

Le Conseil d’Administration prend l’ensemble des décisions qui concernent l’organisation et le fonctionnement de l’AFPA : orientations stratégiques, budget annuel et autorisations d’emplois, examen des comptes annuels, conditions générales d’emploi et de rémunération du personnel, implantations territoriales, création de filiales, emprunts, mise en œuvre des dispositifs des politiques publiques, etc.

Les administrateurs doivent donner un avis et voter pour soutenir ou au contraire s’opposer aux projets présentés. Il revient ensuite à la direction générale de l’AFPA d’appliquer les délibérations adoptées par le CA.

Les décisions du CA ont donc des répercussions directes sur notre quotidien de salariés.

Par exemple, les orientations stratégiques adoptées par le CA en 2018 ont conduit à la fermeture de centres, à la suppression de plus de 1200 postes et à de multiples réorganisations qui sont toujours en cours et dont nous pouvons que constater chaque jour les effets sur nos conditions de travail.

Pour rappel, seule la CGT s’était opposée à ces orientations stratégiques, car nous avions alors compris ce qu’il en coûterait à l’AFPA, à ses salariés et aux usagers.

L’enjeu est donc de taille. Le CA a besoin de représentants CGT qui puissent peser dans les débats pour défendre l’AFPA et les salariés, mais surtout pour proposer d’autres solutions conformes à nos valeurs et à nos principes.

VOTEZ CGT

La CGT a toujours joué un rôle actif au sein du Conseil d’Administration. En témoigne le bilan du représentant des salariés sortant que vous pouvez retrouver sur notre site.

La CGT c’est avant tout un collectif : le représentant des salariés travaille étroitement avec la représentante de la Confédération CGT ainsi qu’avec les élus CGT.

Voter pour la CGT, c’est voter pour des représentants qui portent la voix des salariés.

Si vous partagez ces ambitions, nous vous donnons rendez-vous du 20 au 27 avril pour voter pour la liste CGT.

Pour tout savoir sur ces élections et les propositions détaillées de la CGT,
rendez-vous sur notre site :
www.cgtafpa.fr (rubrique : Élection CA 2022)…

Nos propositions d’orientation

1) Renforcer les missions de service public et la place de l’AFPA

Le changement climatique, les transitions énergétique et numérique, les relocalisations industrielles vont inévitablement provoquer des bouleversements à court et moyen terme.

Beaucoup de métiers vont changer, certains vont disparaître, et de nouveaux vont apparaître.

L’État confie à l’AFPA, dans le cadre de ses missions de service public, des activités de Recherche & Développement, d’ingénierie et d’expérimentation de nouvelles formations, via les incubateurs, comme le métier d’agent de maintenance des éoliennes, qui sont stratégiques pour notre pays.

Les besoins en formations qualifiantes vont être immenses dans les années à venir, et nos titres professionnels devront être adaptés en conséquence.

C’est pourquoi la CGT demandera que la subvention dédiée aux missions nationales de service public de l’AFPA soit augmentée, et ce dès le début du mandat, afin d’anticiper ces bouleversements.

2) Obtenir les moyens indispensables pour garantir un service de qualité

La CGT revendique d’autres formes de contractualisation entre l’AFPA et ses ministères de tutelles.

Le Contrat d’Objectif et de Performance (le COP) nous fixe des objectifs économiques contraignants sans intégrer l’utilité sociale.

Tous les jours, nous en voyons les conséquences : manque de moyens pour travailler, plateaux techniques obsolètes, bâtiments vétustes, voire inadaptés…

La CGT interviendra pour que le prochain Contrat, négocié dès 2023, s’inscrive dans une perspective d’augmentation de notre activité, accompagné des moyens indispensables. Il devra également intégrer de manière prioritaire l’utilité sociale de nos missions de formations qualifiantes et d’accompagnement.

D’autre part, la disparition de certains centres ou leur vente partielle réduit notre présence au plus près des usagers, à l’encontre de nos missions de service public. Pour la CGT, le Schéma Pluriannuel de Surface Immobilière (SPSI), discuté et voté en CA, doit absolument être repensé pour garantir proximité aux usagers et conditions de travail adaptées.

Le pays a besoin d’une AFPA forte en capacité de répondre aux besoins des citoyens et des citoyennes afin de leur permettre de réussir leur parcours de formation qualifiante et d’accéder ainsi à un emploi durable.

3) Améliorer les conditions de travail

Les différentes réorganisations ont considérablement dégradé nos conditions de travail : perte de repères, bouleversement des collectifs de travail, rapports sociaux dégradés… beaucoup d’indicateurs sont dans le rouge, alors que d’autres orientations permettraient de redonner tout son sens au travail.

En témoignant au CA du quotidien des salariés, la CGT proposera des mesures concrètes pour améliorer les conditions de travail pour toutes et tous.

Pour faire du bon travail, l’AFPA a besoin d’embaucher des professionnels en CDI, en donnant la priorité aux nombreux CDD.

Il faut aussi une véritable politique salariale respectant l’égalité entre les femmes et les hommes et de nouveaux droits pour les salariés. Pour la CGT, il s’agit d’investir dans les femmes et les hommes qui oeuvrent quotidiennement à accompagner, former et qualifier.

Pour la CGT, le CA doit intégrer à chacune de ces décisions la question des conditions de travail des salariés qui est indissociable d’un haut niveau de qualité de service pour nos usagers.

4) Modifier la composition du Conseil d’Administration

Aujourd’hui, la composition du CA donne de fait la majorité aux représentants de l’État et à la Présidence. Sur 40 voix, seules 2 reviennent aux salariés de l’AFPA !

Pour la CGT, il est nécessaire de procéder à un rééquilibrage afin de permettre une vraie démocratie.

La CGT proposera, à l’instar d’autres établissements publics, que le nombre de représentants des salariés s’élève à 1/3 des membres.

Il est essentiel que les premiers impactés par les décisions prises en CA, les salariés, puissent être justement représentés.

Votez CGT

Cliquez ici pour visualiser la vidéo de nos candidat·e·s CGT au Conseil d’Administration (CA) de l’AFPA…

Élection CA : ça sert à quoi ? Propositions d'orientation
Vidéo : Élection au Conseil d'Administration (CA), je vote CGT.