Négociation du 15 avril 2021 sur la déprécarisation des emplois au sein de l’AFPA

logo cgt

Compte rendu CGT


Une réunion pour rien…

Nous étions convoqués ce jour pour la seconde réunion de négociation sur la déprécarisation des emplois au sein de l’Afpa.

La CGT est intervenue en début de séance pour signaler les problèmes de fonctionnement et le non-respect des mesures prévues dans l’accord de séquencement :

  • pas de documents pour la préparatoire d’hier, sans même un message de la direction pour en expliquer les raisons, ce qui nous semble être le respect minimum envers le travail des OS,
  • pas de réponses aux questions posées lors de la réunion du 4 février ni de compte rendu,
  • aucun retour de la direction sur les propositions faites le 4 février.

En réponse aux remarques de la CGT, le DRH rétorque « j’espère que vous n’attendez pas comme le messie le texte de la direction ! ».

Non, monsieur le DRH, la CGT n’attend pas le projet de la direction « comme le messie », elle attend tout simplement un retour de la direction sur les propositions faites le 4 février dernier.

Pour négocier, il faut effectivement être 2, encore faut-il que la direction dévoile clairement ses intentions pour « limiter le recours aux CDD et autres emplois précaires » comme elle s’y est engagée. La direction entend-t-elle s’engager sur un % de précaires acceptable pour elle, sachant ce % a explosé, comme le montre le tableau ci-dessous (la direction ne nous a pas communiqué les chiffres 2020).

Après une suspension de séance, les OS se sont accordées sur :

  • le fait de ne pas considérer cette réunion comme une réunion de négociation,
  • la demande d’une réunion supplémentaire,
  • l’envoi du document que la direction comptait nous projeter ce jour,
  • les réponses aux questions et propositions faites le 4 février.

Le DRH a reconnu que la direction n’était pas toujours en mesure de tenir les délais… Nous pouvons comprendre, mais il serait respectueux de nous prévenir a minima, et de reporter la réunion si besoin. Une nouvelle réunion de négociation sera proposée.

La CFE-CGC et la CFDT ont par contre décidé de rester pour assister à la séance de projection d’un document par la direction, mais sans intervenir.

La CGT et FO ont pris la décision de quitter la réunion à ce stade.

La CGT travaillera sur les documents qui lui seront transmis et sera bien évidemment prête à reprendre les négociations lorsque les conditions permettant un travail respectueux de tous seront réunies.

CGT AFPA, le 15 avril 2021


Flash vidéo, déprécarisation ou précarisation
CSEC des 23 et 24 mars 2021