Compte Rendu CGT du CSEE Région SUD (PACA) du 21 juillet 2021

logo cgt


En Intro :

Le CSEE de juillet était divisé en deux temps :

  • Une session extraordinaire, le matin, sur les conditions de travail du centre de Nice, suite à une alerte pour Danger Grave et Imminent (DGI) relayée par la CGT qui avait été sollicitée par des salariés.
  • Une session ordinaire, l’après-midi, mais raccourcie du fait de la session extraordinaire.

CSEE EXTRAORDINAIRE

  • Depuis le mois de novembre 2020, la direction a été alertée à plusieurs reprises sur la dégradation des situations de travail pour le centre de Nice.
  • Malgré plusieurs fiches alertes, enquêtes, entretiens, CSE extraordinaires depuis le début de l’année, seule une ébauche de plan d’action a été présentée par la direction pour laquelle tous les élus ont formulé un avis négatif.
  • De fait, la situation a continué de se dégrader au regard des solutions essentiellement centrées sur les renforts de la ligne managériale.
  • L’alerte DGI est devenue incontournable du fait des dérives inacceptables constatées chez une cadre hiérarchique de la promo 16-18. À ce titre, la direction régionale a pris la décision d’une mise à pied conservatoire.
  • Les élus, après avoir débattu avec la direction, ont procédé à une déclaration unanime (voir ci-après).

Déclaration des élus du CSEE PACA

« Les élus du CSEE n’ont pas obtenu de garanties suffisantes quant à l’établissement d’un pian d’action concernant la situation des salariés de Nice. En guise de réponse venant de la direction, seul un « point » serait traité lors de la prochaine CSCCJ du 28 septembre.

Il n’est pas acceptable qu’après les nombreuses alertes ou enquêtes diligentées depuis novembre 2020 (dont notamment une pour “Danger Grave et imminent”), nous n’ayons pas un message clair de la direction concernant un véritable plan d’action, formalisé, qui présente les mesures de préventions primaires, secondaires et tertiaires, le pilotage, la priorisation, le rétroplanning ainsi que les moyens de contrôle sur l’efficacité des mesures. De même, la mise à jour du DU et du PAPE reste une attente forte et incontournable qui ne peut souffrir d’un délai supplémentaire. ».


CSEE extraordinaire : analyse CGT

  • La situation de souffrance et les faits particulièrement graves soulevés nécessitent un accueil bienveillant de la part de la direction.
  • Pour la CGT, le premier signe serait le renouvellement de leur contrat, afin de ne pas laisser entrevoir qu’une sanction pourrait survenir vis-à-vis d’un salarié quand il ou elle dénonce ses conditions de travail.
  • À ce jour, le premier signe de la direction ne va pas dans ce sens, puisqu’une seule personne sur les 3 a vu son contrat renouvelé, ce qui laisse les autres salariés dans une situation d’expectative préjudiciable.
  • Parallèlement à ce CSE, nous avons encore été informés durant la semaine d’autres situations à problèmes qui impactaient des salariés de Nice déjà fragilisés par leurs conditions et l’organisation de leur travail. Si le directeur de Nice par intérim n’est pas magicien et ne peut résoudre les problèmes en un mois, visiblement l’arrivée de nouveaux membres dans son équipe n’est pas pour l’aider à solutionner les problèmes, bien au contraire !

Les infos de la présidente

  • La direction régionale entame une réflexion sur « l’identité des centres ». Un centre plutôt arlequin, tous types de formations (exemple MSJ et MLT) et d’autres plus « ancrés territoire ». L’idée étant de présenter l’AFPA PACA avec une image plus innovante et « marketing » lors des Appels d’Offres…
  • « Semaine de mise à jour des CV »: volonté de préparer à la rentrée une campagne de mise à jour des CV formateur et accompagnement dans Afpa Talents, afin de pouvoir répondre avec plus de réactivité lors des AO.
  • Nous ne serons pas audités Qualiopi cette année. « Cela va nous permettre de nous préparer plus sereinement, y compris pour la démarche ISO possible en décembre » dixit la présidente.
  • Évolution du CRM en lien avec la qualité : toute réclamation client serait désormais tracée dans le CRM. Il y a aura un chantier pour déterminer ce qui peut basculer de l’E-space qualité vers le CRM, ou pas. À terme, les E-space et le commun seront amenés à disparaître pour basculer sur Office 365 et/ou teams. Pour la CGT, la diminution des applicatifs de saisies n’est pas encore gagnée !
  • L’AO du Conseil Régional sortira au plus tôt en décembre 2021. Toutes les réponses devront être bouclées pour fin mars 2022. La décision serait attendue en mai 2022.

Fonctionnement du CSEE

Appel à candidatures pour remplacement temporaire d’un membre de la commission « emploi et social » avec prise d’effet au CSEE de septembre :

Cette commission a pour objectif de traiter les éléments techniques des différentes thématiques de la politique sociale de l’Établissement Afpa Région SUD PACA, afin de fournir aux élus des éléments d’analyse, permettant de rendre un avis éclairé sur la consultation.

Composée de 5 membres (dont au moins 2 élus), plus la présidente de la commission, ce renouvellement concerne tous les salariés. Si vous êtes intéressés et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter.


Activités Sociales et Culturelles

  • L’attribution d’un chèque culture de 20 euros par salarié à été votée par tous les élus présents. Il sera distribué à la rentrée.
  • Un cadeau de Noël doit rester un cadeau ! La CGT réserve donc la surprise au personnel de ce qui sera effectivement remis à toutes et tous !
  • Les inscriptions pour le voyage « les marchés de Noël à Cracovie » sont toujours ouvertes. Rapprochez-vous de vos correspondants locaux afin de réserver vos places (prise en charge de 200 euros par agent par le CSEE). À ce jour, il reste environ 8 places sur les 30 prévues.

Conditions de Travail et Risques Psycho Sociaux

Situation sur l’enquête conjointe Direction/CSEE, suite à l’alerte pour danger grave et imminent sur le centre de Nice.

  • Un travail de fond a été conduit par les élus de la commission. Un document CERFA est complété, en attente de signature par la direction, avant d’être transmis à l’inspection du travail. Visiblement, la direction considère que l’enquête est toujours en cours, sans que nous sachions ce qui les conduit à le décider ainsi. Faudra-t-il attendre encore un an (ou plus ?) avant d’en voir le bout ?

Concernant les mesures dans le cadre des fortes chaleurs :

  • De très jolies affiches seront placées dans les centres…. Des fontaines à eau vont être remises en place… À ce sujet, la CGT attire l’attention sur l’absence de procédure pour garantir lors de leur usage des conditions d’hygiène optimales au regard de la reprise du COVID…

Point d’information sur les dysfonctionnements de METIS :

  • Depuis la disparition d’ADOBE FLASH PLAYER, Métis rencontre des difficultés pour l’ouverture de fichiers PDF en simultané. La DSI travaille à des solutions de remplacement. Pour la CGT, cette disparition de FLASH Player était connue de tous les usagers depuis bien longtemps… mais visiblement pas de la direction, qui n’a pas su anticiper ce problème!

Conditions de Travail et Risques Psycho Sociaux

Collectifs métiers :

  • Cette mesure issue de l’accord « RPS et qualité du travail » consiste à laisser les salariés libres de se réunir pour discuter de leur travail, sans présence de leur hiérarchie. L’objectif étant d’être force de proposition pour améliorer les conditions de travail, les procédures, la qualité du travail rendu, etc.

La CGT a soutenu cette démarche depuis plusieurs années, mais la direction n’en voulait pas, jusqu’au dernier accord signé en novembre 2020. N’hésitez pas à utiliser ce temps pour parler de VOTRE travail !

Mise en place du télétravail régulier à partir de septembre :

  • SI la situation sanitaire le permet, SI votre emploi est compatible, SI vous êtes à plus de 50 % de temps de travail, SI la bonne continuation de service est possible au sein de l’équipe…

Vous l’aurez compris, cette possibilité n’est pas un droit acquis pour toutes et tous et la CGT sera très attentive à l’équité de traitement promise par la direction !


Point Ressources Humaines

  • Encore des tableaux inexploitables et/ou erronés, voir des reports en septembre pour traiter certains points…
  • Sur la formation des conseillers transitions, un bilan quantitatif a été transmis. Pour la CGT, ce bilan est pathétique. Au-delà des volumétries, parfois discutables, le contenu même des formations proposées illustre tristement l’adage « les cordonniers sont trop souvent les plus mal chaussés » !
  • Alors que l’AFPA a construit le titre CIP et le dispense à des milliers d’usagers, la direction est incapable de construire un parcours de formation pour ses propres salariés. Il faudrait pourtant dépasser le seul niveau des compétences transversales ou la prise en main d’outils comme le CRM ou Évolution 21 pour que tous les collègues qui ont évolué sur ce poste puissent réellement monter en compétences ! Quid de l’analyse de la demande? Des techniques de recherche d’emploi ou d’entretiens ? De la notion d’accompagnement ? RIEN.
  • Quant aux modalités pédagogiques, il serait temps de ne pas se cacher derrière la COVID pour inonder de modules en E-learning, aussi pauvres en durée qu’en contenu.

Égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

  • Trop souvent reporté faute de temps, ce sujet sera mis en tête de l’ordre du jour du prochain CSE.
  • Nous sommes toujours en attente de la programmation des journées égalités dans tous les centres, comme prévu par l’accord.
  • Pour la direction, la direction de la communication doit piloter cela…
  • Pour la CGT, c’est bien l’affaire de TOUTES les directions, des élus et des salariés. Cela ne doit pas se réduire à une opération « marketing », sauf à réduire l’intérêt porté sur ce sujet à ce niveau…

BONNES VACANCES !

La CGT AFPA PACA souhaite à tous les salariés de belles et reposantes vacances, après une année aussi difficile.

Prenez soin de vous !


VOS REPRÉSENTANTS CGT

  • Gérard ESPERT (La Treille) : Élu et Secrétaire du CSE-E, élu CSE-C, membre de la commission suivi du plan
  • Christian ROUX (DR) : Élu CSE-E, Président de la commission égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, référent lutte contre le harcèlement et les agissement sexiste, membre de la commission santé, sécurité et conditions de travail. Représentant de proximité DR
  • Adeline BIGOT (Marseille Saint-Jérôme) : Élue CSE-E, membre de la commission égalité professionnelle entre les femmes et les hommes ainsi que de la commission emploi et formation
  • Odile SAUVEUR (Nice) : Élue CSE-E, membre de la commission des ASC
  • Aziz EL GHABA (Marseille Saint-Jérôme) : Élu CSE-E, membre de la commission santé, sécurité et conditions de travail. Délégué Syndical Régional
  • Sylvain BEGO-GHINA (Nice) : Représentant Syndical au CSE-E. Délégué Syndical Régional
  • François CRISTIANI (La treille) : Délégué Syndical Régional

Sans oublier Aïcha BELGACEM, Hamza Abdellaoui et Bruno BUONVISO, suppléants au CSE-E


Syndiquez vous !

Le dialogue social est de plus en plus mis à l’épreuve et le besoin de se rassembler pour faire valoir nos droits devient primordial.

Pour sauver nos conditions de travail et le droit des salariés. Syndiquez-vous


 

CSEE Région SUD du 17 mars 2021