Compte Rendu CGT du CSEE Région SUD du 17 février 2021


En intro…

Le CSEE de ce mercredi 17 février 2021 s’est tenu par Teams en raison de la crise sanitaire.

L’ouverture s’est faite sur deux déclarations proposées par la CGT et rejoint par les autres OS sur l’entrave faite au CSEE par rapport aux documents non fournis ou incomplets, ainsi que sur les entraves au droit syndical constatées au centre de Nice et de Marseille Saint-Jérôme.

Puis, notre directeur régional s’est adonné a quelques envolées lyriques quant à la signature du Plan « d’Investissement Régionale Compétences » qui a eu lieu à Marseille la Treille entre la Ministre du Travail et le Président de Région où « l’estrade avait été décorée d’oriflammes et de fanions afin que puisse avoir lieu ce grand moment républicain qui ouvrirait des perspectives internationales à l’AFPA ». Rien de concret on peut toujours rêver…

Une grande messe comme l’AFPA les aime, mais la CGT a pondéré les propos en citant le CESER qui observe une diminution de 15 % sur le Programme régional de formation et de qualification !

Si on pouvait commencer par arrêter de fermer des sessions de formation, ce serait déjà pas mal !!!!


Déclaration CGT et intersyndicale

Le CSEE dans son ensemble trouve inacceptables les entraves faites a son bon fonctionnement. Une déclaration a été faite en début de séance pour dénoncer les agissements de la direction régionale.

Une commission technique va être mise en place afin de définir les documents dont les élus ont besoin pour travailler…

Au bout d’un an de mandat, il était temps que la direction agisse pour améliorer le dialogue social !

Une deuxième déclaration de soutien faite à nos collègues de Nice et de Saint-Jérôme qui se sont vus « expulsés » sans préavis de leurs locaux syndicaux respectifs. Cette pratique est inexcusable tant par la maltraitance faite aux salarié que par le non-respect du droit syndical.

La direction est dans l’obligation de reconnaitre le caractère inacceptable de la situation et prétend qu’elle va remédier à cela et promet de veiller à ce que ces pratiques ne se reproduisent plus

Les Directions semblent ne pas tenir compte de l’accord du droit syndical qu’ils ont signé avec les OSR en novembre 2019


Les infos du président

Information sur la nomination de M. Pascal Blain, nouveau directeur Régional du Pôle Emploi PACA

Le président pense que c’est une bonne chose pour l’AFPA, a voir … car ce n’est pourtant pas le ressenti des salariés du Pôle Emploi d’AURA qui l’ont pratiqué.


Les infos

Congés 2021-2022 : les règles restent les mêmes que les autres années.

La CGT, rejointe par d’autres OS, a désapprouvé le seul octroi de la demi-journée du 12 novembre. Le CSEE avait formulé la demande que la demi-journée du 24 décembre soit aussi offerte aux salariés en reconnaissance de leurs efforts. Cette demande a été refusée par la direction.

Interdiction de fumer : Cette mesure se met en place progressivement dans les centres. Un envoi de mail, ainsi qu’une campagne d’affichage ont été réalisés.


L’antenne de Cannes du centre de Nice

Cannes

Les difficultés des collègues de Cannes devraient bientôt prendre fin … mais à quel prix ? La pugnacité de la commission CSSCT est encore nécessaire pour obtenir des engagements écrits sur les mesures de prévention

400 m2 supplémentaires devraient être loués à « Space Camp », permettant ainsi de rassembler le personnel en un lieu commun.

Avant de nous lancer dans des travaux hasardeux, nous avons proposé que les collègues puissent être associés à l’organisation des espaces de travail, option retenue par la direction.

Il est déplorable qu’après avoir mis à mort le centre de Cannes, qui fonctionnait très bien tant par ses activités que par son implantation stratégique, la direction cherche aujourd’hui des mètres carrés pour répondre aux commandes.



Les actions commerciales

Un tableau des sollicitations nous a été présenté par le responsable de la filière. Sur 19 actions de formation possibles, l’Afpa en refuse plus de la moitié sous des prétextes discutables.

Zone d'informations réservée aux internautes CGT AFPA connectés. Pour y accéder, utiliser le menu ZONE RÉSERVÉE / Connexion (ou S'inscrire)...

La CGT doute fortement de l’atteinte de cet objectif pour fin 2021 ce doute est renforcé par l’existence de dispositifs concurrents (garantie jeune par exemple).


Expertise amiante et rénovation des bâtiments

Amiante : Le DTA va être réalisé par l’entreprise ADIAG entre mars et juin sur l’ensemble des sites AFPA PACA.

La CGT espère qu’à cette occasion le risque amiante sera enfin pris en compte lors de la rédaction des DU.

Rénovation des bâtiments suite aux appels à projets du pacte de relance du gouvernement : l’ensemble des centres AFPA PACA vont se voir doter de bornes pour véhicules électriques. Des travaux sur les chaudières et des climatisations devraient avoir lieu sur les sites de Marseille et de Nice.

Les documents n’ont pas permis à vos élus d’avoir des informations suffisamment précises sur le nombre de bornes, leurs utilisateurs, leurs implantations dans les centres ainsi que les bâtiments concernés par les rénovations.


Présentation du SPSI : le découpage du foncier est lancé !

Le SPSI pour la PACA est présenté sous la forme de plans de masse communiqués aux élus, sans projection précise ni budgétisation. Il traduit en région l’obligation faite par l’état aux établissements publics de réduire leur empreinte foncière de 20 %

Attention, car un deuxième SPSI en prévu pour la période 2025 – 2029 !

Les études menées pour cette réduction de surfaces n’ont manifestement pas tenu compte des spécificités des centres.

Beaucoup de questions ont été posées afin de comprendre les perspectives d’avenir. Là où on nous promet un village débordant d’activité, pierre angulaire du plan de transformation rien ne démarre. Aucune ambition de développement ou de partenariat, tout reste potentiel ou hypothétique. Monsieur le président , où sont vos projets d’envergure nationale, voire internationale, que vous nous promettiez en début de séance ?


En conclusion

malgré les bonnes intentions annoncées par notre directeur régional qui souhaite un fonctionnement « transparent et positif avec les organisations syndicales », il reste du chemin à parcourir.

Le contraste entre les paroles et les actes sont consternants et la CGT n’acceptera plus d’être empêchée de faire son travail d’analyse sur les données sociales et économiques de notre agence.

La CGT mettra tout en œuvre pour veiller au réel développement de l’AFPA dans le respect des conditions de travail des salariés.

La CGT AFPA Région SUD


Syndiquez-vous !

CSEE Région SUD du 17 mars 2021
CSEE Région SUD du 20 janvier 2021